Afin d’accélérer le développement des points de charge publics, le gouvernement allemand aimerait contraindre Tesla à partager ses Superchargeurs avec d’autres constructeurs.

En Allemagne comme en France, le réseau de recharge est aujourd’hui un des freins au développement de la voiture électrique. Les stations de recharge sont en nombre insuffisant, et les bornes parfois trop peu nombreuses sur ces stations. Outre-Rhin, il y a environ 40 000 points de recharge publics selon le géant de l’énergie BDEW. Le gouvernement essaie de développer ce nombre, mais il aimerait également mutualiser les efforts pour augmenter le réseau.

Le ministre des Transports a ainsi demandé à Tesla de rendre ses Superchargeurs accessibles à tous types de véhicules. Il aimerait que les opérateurs et constructeurs ayant lancé leur propre réseau en fassent tous de même.

« Je suis en discussion directe avec des constructeurs comme Tesla pour m’assurer que les infrastructures existantes, les Superchargeurs par exemple, s’ouvrent aux constructeurs », a déclaré le ministre des Transports allemand, Andreas Scheuer. Ce dernier aimerait également que le système de paiement soit simplifié et, si possible, puisse être réalisé par smartphone.



Tesla compte aujourd’hui plus de 1 000 Superchargeurs en Allemagne. Leur intégration au sein du réseau public serait un ajout conséquent.