Dodge

Essayer La prochaine Dodge eMuscle va pousser le V8 vers la retraite définitive ?

Configurez votre véhicule La prochaine Dodge eMuscle va pousser le V8 vers la retraite définitive ou demandez un essai gratuitement.

Dodge prend un virage à 90° vers la mobilité électrique. Dans la manœuvre, le V8 thermique prendra sa retraite définitive.

Dodge a plutôt bien cultivé son image de gros bras de l’industrie auto US ces dernières années. La marque américaine s’est particulièrement concentrée sur le développement de son badge Hellcat avec un coupé et une berline bodybuildés, tout en soignant ses apparitions musclées dans des films avec des acteurs tout aussi gonflés. Si la signature sera toujours travaillée, le cœur de ses Muscle Cars partira bientôt à la retraite.

C’est ce qu’a indiqué en filigrane Dave Elshoff, le porte-parole de la marque, lors d’un entretien accordé à Motor Authority. D’après lui, les rumeurs font fausse route et l’apparition de la nouvelle Dodge eMuscle poussera à la retraite le célèbre V8 Hemi, aux vocalises d’outre-tombe. En fait, elle marquerait même le début d’une nouvelle ère en annonçant la fin progressive de tous les moteurs thermiques de Dodge.

Dodge

Plus de V8 Dodge à partir de 2023 ?

La fin de la route pour ce moteur est fixée à 2023, juste avant l’apparition de la prochaine sportive électrique de la marque. Elle reprendrait la plateforme STLA-Large de Stellantis, et embarquerait une paire de moteurs EDM#3 pour une puissance minimale de 1 000 HP. Son objectif ? Se payer le scalp de la Tesla Model S Plaid sur les pistes de dragrace, sport mécanique national.

La nouvelle n’en est pas vraiment une. En 2024, l’industrie automobile ne permettrait plus aux constructeurs avec des objectifs électriques d’être schizophrènes. Il y aurait au mieux un court passage de relais au cours duquel le V8 Hemi cohabiterait avec la Dodge électrique. En tout état de cause, le V8 finira bel et bien par intégrer les musées, Dodge prévoyant une gamme 100 % électrique à partir de 2030.