Pininfarina Battista

La Pininfarina est l’une des premières supercars électriques. Elle sera aussi la première de son genre à être totalement connectée.

La carrosserie italienne a décidé de faire cavalier seul en proposant la Battista, une supercar électrique de haut vol et de haute couture. Missile routier d’un nouveau genre, elle sera aussi l’une des initiatrices en matière de connectivités embarquées dans une voiture de son rang.

La supercar italienne embarquera d’office une carte SIM afin de rester connectée avec le monde extérieur, dans plus de 50 pays. C’est ce qu’affirme Pininfarina, en indiquant que la technologie fournie par Deutsche Telecom offrira une couverture, quel que soit le pays traversé par la voiture.



Une connectivité inspirée par la compétition

Les heureux conducteurs pourront retrouver parmi ces connectivités une fonction MirrorScreen qui permet de piloter le smartphone depuis les écrans embarqués ou des applications permettant de contrôler à distance certaines fonctionnalités, dont la recharge sur la wallbox dédiée. La Pininfarina Battista sera aussi dotée d’un dispositif de mise à jour à distance couvrant 26 postes, à l’image du groupe motopropulseur, des systèmes de sécurité et de conduite ou des dispositifs d’infodivertissement.

Comme les pistardes engagées en compétition, elle fera aussi l’objet d’une surveillance permanente. Les propriétaires pourront ainsi accéder à l’ensemble des données télémétriques depuis une application dédiée. Le système Smart Diagnostics assurera de son côté une veille sur la santé des éléments mécaniques et électroniques afin d’apporter les éventuelles corrections avant la panne anticipée ou d’avertir le conducteur suffisamment à l’avance pour garantir sa sécurité.