Fiat 500 électrique cabriolet

Alors que les premières livraisons ne seront pas effectives avant l’automne, Fiat expose sa nouvelle 500 électrique dans l’Hexagone dès cet été 2020.

La Fiat 500 et la France, une histoire d’amour ? En tous cas, c’est ce qui semble animer le constructeur italien. En juin, la « Cinquecento » électrique se révélait dans une version « France Edition » beaucoup plus abordable. Elle est désormais physiquement présentée dans l’Hexagone.

Une avant-première mondiale

La nouvelle génération de 500 électrique passe la frontière, et s’expose pour la première fois au public. Auparavant, c’était au Salon de Genève que l’événement devait se tenir, en Suisse. Toutefois, si la plupart des modèles du groupe FCA ont occupé le MotorVillage aux Champs-Élysées à Paris, la citadine préfère se déployer dans trois villes.

La Fiat 500 2020 se trouve dès cette semaine dans le centre commercial Westfield Parly 2 au Chesnay, près de Versailles (78), au centre Confluence à Lyon (69) et aux Terrasses du Port à Marseille (13). Plus qu’une voiture dans une concession, la marque a créé des « Casa 500 », un univers spécifique pour attirer les curieux et amateurs. À Parly 2, Fiat évoque même « une boutique de 150 m² ». Pas la peine de se presser, la Fiat 500 électrique sera visible jusqu’au 31 octobre, sauf à Lyon (17 octobre).

C’est à ce moment que les livraisons débuteront, pour l’édition de lancement « La Prima », puis « France Edition ». Étrennant un moteur de 85 kW et une batterie de 42 kWh (pour 320 km d’autonomie), la chic urbaine démarre à 29.990 € en carrosserie « berline » et 32.990 € en cabriolet.