La mine de lithium de Salinas Grandes en Argentine - Flickr - Earthworks

Ingrédient indispensable aux technologies de batteries actuellement embarquées dans les véhicules électriques, le lithium est un minerai coûteux à extraire. Son prix pourrait considérablement baisser grâce à un procédé inédit revendiqué par la Chine.

Quatrième producteur mondial de lithium derrière l’Australie, le Chili et l’Argentine, la Chine pourrait brusquement dépasser ses concurrents. En effet, selon un rapport gouvernemental chinois cité par un média Hongkongais et repéré par un éditorialiste de BFM Business, le pays serait désormais capable de diviser par huit le coût d’extraction du précieux métal. Ainsi, de 17.000 dollars la tonne actuellement facturés en moyenne sur les contrats à longs terme, il passerait à moins de 2200 dollars grâce à un mystérieux procédé révolutionnaire.

L’innovation proviendrait d’un projet de recherche de l’Académie chinoise des sciences lancé il y a 15 ans. Il permettrait de dissocier plus facilement le lithium des autres minéraux contenus dans la matière brute extraite, comme le magnésium. Avec une telle opportunité et la présence de la deuxième plus grande réserve de lithium au monde dans ses sols, la Chine deviendrait un acteur incontournable dans la production de batteries. On ignore cependant l’impact environnemental de cette nouvelle technique d’extraction. L’attrait pour le lithium chinois pourrait également raviver des tensions, la majorité des gisements se trouvant sur le plateau tibétain.

La Chine prête à dézinguer le coût d’extraction du lithium
4.8 (96.67%) 30 vote[s]