L'arrière sportif du Kia Niro

Kia a présenté, au salon de Francfort, un concept de petit cross-over qui pourrait venir chatouiller le Captur ou le Juke…

J’ai trouvé le design de 4×4 urbain et agressif de cette voiture vraiment sympa (ce n’était pas le cas de Yoann). Grâce à ces dimensions très compactes (4185 cm de long, 1850 cm de large et 1558 cm de haut) et à un angle de braquage très important, la cible de Kia est clairement la ville. Le secteur des SUV compact est en expansion en Europe.

Or avec un look proche des voitures du Paris Dakar et conçue avec des matériaux ultra modernes, la Niro pourrait pourtant être prête pour affronter toutes les épreuves.

Le moteur 1,6l T-GDi développe 160 ch, avec une boite de vitesse à 7 rapports, pour alimenter les roues avant. De plus, un système électrique hybride, alimenté par la récupération d’énergie des freins permet d’ajouter 45 chevaux aux roues arrière, par exemple lorsque les conditions de la route demandent plus d’adhérence.



Kia Motors a réalisé ce concept afin de tester le publique et de vérifier s’il existe une possible demande pour ce type de voiture. Il n’y a pas de décision du groupe pour lancer une production ou de donner une suite.

Ce concept est vraiment séduisant, mais la magie est à mon sens cassée par le fait qu’on l’imagine bien rejoindre le grand cimetière des concepts oubliés, un peu comme au début de la révolution électrique, où tous les constructeurs présentaient leur concept au salon de Frankfurt en 2009… le seul survivant c’est finalement la Zoé !

C’est le seul point qu’on pourrait reprocher à Kia. Nous sommes bientôt en 2014 et il serait temps que les constructeurs passent la vitesse supérieure pour proposer sur le marché des véhicules plus performants en termes d’efficacité énergétique (comme par exemple BMW avec la commercialisation de la i3).