Alors que Hyundai s’est largement exprimé sur son avenir, c’est désormais au tour de Kia d’entamer un nouveau chapitre de son histoire.

Le groupe automobile coréen accélère le rythme. Alors que Hyundai entame son futur avec la nouvelle marque Ioniq, c’est au tour de Kia d’annoncer sa stratégie pour les prochaines années. Et de dévoiler aussi la nouvelle vision de ses activités, qui s’orienteront vers la conception de produits et services qui vont au-delà de l’automobile.

C’est la volonté qui se cache derrière la nouvelle dénomination commerciale de la marque coréenne, qui abandonne le badge de Kia Motors au profit de Kia. Cette nuance dans l’appellation ne fait plus de Kia un constructeur automobile, mais un créateur de solutions de mobilité durable, destinées à améliorer le quotidien des clients.



Sept nouvelles voitures électriques au programme

Pour atteindre ses objectifs, le fabricant a élaboré le Plan S. Celui-ci prévoit notamment l’arrivée sur le marché de sept nouveaux véhicules entièrement électriques d’ici 2027. Tous ces modèles reposeront sur la nouvelle plateforme du groupe, baptisée E-GMP. Le premier à l’étrenner verra le jour au cours du premier trimestre de cette année.

Toutefois, Kia ne proposerait pas seulement des voitures conventionnelles. Plusieurs solutions et services autour de la mobilité propre pourront voir le jour au cours des prochaines années. C’est ce que laisse suggérer la navette électrique tapie dans l’ombre (à l’extrême gauche sur la photo d’ouverture), qui reposera de son côté sur une plateforme skateboard : ce choix technique permettra de faire évoluer les capacités de transport des véhicules selon les usages.