Si le rétrofit est strictement encadré en France, certaines transformations étrangères vont plus loin. C’est le cas de cette Ferrari 308 GTS au cœur de Tesla.

En France, le rétrofit permet d’installer une motorisation électrique dans une ancienne de collection. Une transformation strictement encadrée, qui permet d’offrir une seconde jeunesse aux gloires du passé (mais en leur faisant perdre leur statut de collection). En Angleterre, certains vont plus loin.

C’est le cas de cette Ferrari 308 GTS qui reçoit désormais une motorisation de Tesla. Sans préciser le nom du modèle donneur d’organes, cette Ferrari promet désormais une puissance de 456 ch pour 600 Nm de couple. Soit bien plus que les 255 ch et 290 Nm de la version d’origine.



Une Ferrari 308 GTS aussi rapide qu’une BMW i8

Pour apprécier la différence de performances, la célèbre chaîne YouTube Carwow a décidé de lui opposer un autre mythe de Maranello : la Ferrari Testarossa. Une GT équipée de son côté d’un 12 cylindres à plat 4,9 l de 395 ch pour 490 Nm.

Au final, la Ferrari 308 GTS électrifiée abat le 400 m D.A en 12,1 s, contre 13,3 s pour la Ferrari Testarossa. Cette Ferrari 308, désormais baptisée GTE, se montre tout aussi rapide qu’une Ferrari 575 M Maranello ou qu’une BMW i8. Mais la prochaine Ferrari électrique devrait faire beaucoup mieux, et peut-être même chatouiller la Rimac Nevera.