Profitant de la présentation du nouveau Tucson à Genève, le coréen Hyundai présente son savoir-faire technologique avec la présentation de deux nouveaux concepts. Le premier est équipé d'une hybridation légère tandis que le second bénéficie d'un système hybride rechargeable.

50 km d’autonomie pour la version plug-in

Après la Sonata en début d’année à Détroit, c’est au tour du SUV Tucson d’être présenté en déclinaison hybride rechargeable. Elaboré autour de la plate-forme du Nouveau Tucson, le concept associe un moteur diesel 1.7 l de 115 chevaux à un moteur électrique de 68 chevaux pour une puissance totale de 183 ch et un couple de 474 Nm. Répartis entre le train avant et arrière, les deux moteurs permettent au Tucson Plug-in Hybrid de bénéficier d’une transmission intégrale en fonction de la situation.

En mode 100 %  électrique, le constructeur revendique 50 kilomètres d’autonomie grâce à un pack batteries lithium polymère de 10.7 kWh. En usage hybride, le niveau d’émissions serait inférieur à 48 g CO2/km.

IMG_5349

Publicité


Hybridation légère pour le concept 48V Hybrid

Présentée comme « une manière intelligente et économiquement avantageuse de réduire significativement la consommation de carburant et les émissions de CO2 », la technologie 48V Hybrid qui équipe le Tucson associe un moteur diesel 2.0 l de 136 chevaux à un petit moteur électrique de 14 chevaux pour un total de 150 chevaux et 413 Nm.

Selon le constructeur, cette hybridation légère permettrait d’augmenter la puissance de 10 % avec des émissions réduites, le concept annonçant une moyenne de 109 g CO2/km.

Si Hyundai n’annonce pas encore de date de commercialisation, la présentation de ces deux modèles pourrait marquer le début d’une offensive européenne sur le segment de l’hybride. A suivre…

Publicité