Considérée comme une version sport du Range Rover, la HST étrenne une nouvelle technologie hybride associant un bloc six cylindres essence à un petit moteur électrique.

Configuré en 48 volts, le nouveau système hybride qui anime le Range Rover HST repose sur un petit alterno-demarreur venant épauler le six cylindres essence 3.0 l. Si elle ne donne pas de détails quant aux caractéristiques électriques de son système, la marque britannique annonce une puissance totale de 400 chevaux et un couple de 550 Nm, soit 60 chevaux de plus que le modèle précédent. Une configuration qui autorise un 0 à 100 km/h abattu en de 6,2 s une vitesse de pointe de 225 km/h.

20 % plus efficient

Si elle s’avère bien moins efficace qu’un dispositif « full hybrid » ou hybride rechargeable, l’hybridation proposée sur le Range Rover HST n’en demeure pas moins intéressante en matière d’économie d’énergie. D’après Land Rover, le système permet de gagner 20 % d’efficience par rapport au modèle précédent avec une consommation moyenne qui s’élève tout de même à 9,3 litres aux 100 kilomètres.

Une hybridation qui n’évitera pas au Range Rover HST d’échapper au malus. Avec des émissions de 213 g CO2/km, le SUV britannique s’alourdit d’un malus de… 10.500 euros !

Le Range Rover Sport HST sera commercialisé sur le marché français courant avril. Si ses prix ne sont pas encore annoncés, le montant du malus risque d’en refroidir plus d’un…

De l’hybride « light » pour le Range Rover Sport HST
2 (40%) 10 vote[s]