L’an dernier, le constructeur chinois Geely a annoncé ses ambitions électriques avec la Geometry A. C’est désormais à la Geometry C de voir le jour.

L’heure est à l’électrification pour l’ensemble des constructeurs chinois, qui envisagent de se faire une place dans le segment. Ainsi naissent de nombreuses nouveautés, sous la forme de berlines ou de SUV/Crossover. C’est dans ce dernier segment que Geely arrive avec la Geometry C.

Cette nouvelle proposition repose sur la base de la Geely Emgrand GS, une berline compacte surélevée à motorisations thermiques. Elle en conserve donc les dimensions, avec une longueur de 4,43 mètres, pour 2,70 mètres d’empattement et 1,56 mètre de haut. Si la Nissan Leaf est la principale cible dans son viseur, l’électrique chinoise se place dans les eaux du Kia e-Niro.

Jusqu’à 500 km d’autonomie NEDC avec une batterie de 61,9 kWh

La compacte embarque un moteur électrique d’une puissance de 200 ch pour 300 Nm de couple. Les performances chiffrées n’ont pas encore été dévoilées, mais Geely indique une vitesse maximale bridée à 150 km/h.



La dotation électrique n’a pas été éclaircie à ce stade, mais la berline annonce deux packs de batteries différents, proposant 400 km ou 550 km d’autonomie sur un cycle NEDC. Avec des informations similaires à celle de la Geely Geometry A, nous pouvons alors anticiper la présence des batteries de 51,9 kWh et de 61,9 kWh au catalogue.