Le mystérieux constructeur Faraday Future vient d’annoncer un investissement d’un milliard de dollars dans une usine destinée à produire sa première voiture électrique. Et si Apple se cachait derrière tout cela ?

Présenté en juillet dernier, Faraday Future vient d’abattre sa première carte en annonçant la création d’une usine destinée à la fabrication de véhicules électriques autonomes avec, à la clé, un investissement d’un milliard de dollars.

La société, qui compte déjà quelque 400 employés dont certains débauchés chez des grands constructeurs comme BMW, GM, Ford ou Tesla, devrait porter son choix parmi quatre états : la Californie, la Georgie, la Louisiane ou le Nevada où Tesla est en train de construire sa giga-factory.

Premier modèle en 2017

Faraday Future devrait commercialiser sa première voiture électrique en 2017 avec une autonomie 15 % supérieure à celle de la Tesla Model S.



Pour l’heure, nous n’avons que très peu d’information du constructeur hormis les quelques déclarations du communiqué de presse.

« Avec les contraintes énergétiques, la surpopulation urbaine et la relation de plus en plus intrinsèque que nous avons avec la technologie, les voitures d’aujourd’hui ne répondent tout simplement pas aux besoins », a déclaré Sampson, un ancien de chez Tesla, annonçant l’arrivée d’une « gamme de véhicules 100% électriques intelligents » connectés avec le monde extérieur.

Une filiale d’Apple ?

Mais qui est donc Faraday Future ? C’est un peu la question à un milliard qui court actuellement sur la toile où tout le monde s’interroge sur les sources de financement du jeune constructeur. Certains évoquent l’implication de Jia Yueting, fondateur de LeTV.com, un service asiatique concurrent de Netflix.

Mais la rumeur qui enflamme le web est l’éventualité d’une société écran derrière laquelle se cacherait Apple et son projet de voiture autonome. Il faut dire que la stratégie du constructeur, tournée autour du buzz et de la révolution technologique, n’est pas sans rappeler la firme de Cupertino. En attendant, Apple n’a ni démenti, ni confirmé la rumeur… Affaire à suivre !