Une étude réalisée par l'université de Newcastle (Angleterre) montre que même en comptant la production des voitures électriques, elles permettent bien de faire des économies de CO2.

Il est parfois avancé que le CO2 émis lors de la production annule l’effet positif de l’automobile électrique sur l’environnement.

L’étude s’est basée sur 44 Nissan Leaf, utilisées pendant 3 ans dans le cadre du projet Switch EV. Elles ont parcouru au total 648 000 km, pour 19 900 recharges et 40 km en moyenne pour un trajet.

En comptant la production, les voitures électriques ont émis 85g de CO2 pour 1 km parcouru en moyenne. Pour une voiture thermique, ce taux s’élève à 134 g/km.

Publicité


À signaler qu’en Angleterre, ce sont des énergies fossiles qui sont utilisées pour produire l’électricité, et non le nucléaire comme en France.

Publicité