Toujours englué dans l'affaire du dieselgate quatre ans après la révélation du scandale, le groupe allemand s’attend à débourser deux milliards d’euros supplémentaires en 2019.

Un véritable gouffre financier ! Depuis le début de l’affaire, révélée en septembre 2015, Volkswagen a déjà dépensé plus de 27 milliards d’euros. Une somme répartie entre les litiges judiciaires, les rappels imposés et les différentes amendes et pénalités infligées au constructeur allemand… une facture qui devrait encore s’alourdir. Selon le directeur financier du groupe automobile, Frank Witter, le dieselgate aura coûté 5,5 milliards d’euros supplémentaires en 2018. Le constructeur s’attend à débourser environ deux milliards de plus en 2019 puis un milliard en 2020.

Accusé d’avoir eu recours à un logiciel fraudeur conçu pour minimiser les émissions polluantes de certains de ses moteurs en phase d’homologation, le constructeur aurait mis en circulation plus de onze millions de véhicules équipés du système à travers le monde.

Si l’affaire a largement impacté les finances du groupe allemand, qui accusait une perte de près de 1,6 milliards d’euros en 2015, Volkswagen a renoué avec les bénéfices en dégageant dès l’année suivante un bénéfice net de 5,14 milliards d’euros.

Dieselgate : la facture s’alourdit pour Volkswagen
4.5 (90%) 18 votes