L’offensive des SUV électriques chinois en Europe continue : le constructeur DFSK a annoncé que 200 exemplaires du Seres 3 sont en route vers l’Allemagne.

Avec le développement des motorisations électriques, de nombreux constructeurs chinois ont vu le jour pour proposer leur vision de la mobilité propre. S’ils ont investi leur marché domestique, ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser à l’Europe. C’est notamment le cas de MG et de Aiways, qui ont déjà fait montre de leurs ambitions européennes pour leurs SUV électriques. Ils seront bientôt accompagnés du DFSK Seres 3, qui propose un véhicule du même segment sans le révolutionner.

Très largement inspiré par d’autres modèles concurrents pour son style, le Seres 3 promet une longueur de 4,39 mètres, dont un empattement de 2,66 mètres. Soit des dimensions qui lui permettent de s’installer entre un Citroën ë-C4 et un Mazda MX-30 dans le segment des SUV compacts électriques. Les volumes habitables n’ont pas encore été communiqués, mais ils devraient se conformer aux standards du segment.

405 km d’autonomie (NEDC) au prix de 32 500 €

Pour répondre à ses ambitions commerciales, le SUV électrique chinois fait le plein d’équipements de confort et de sécurité. Notons principalement aux deux rayons les contrôles électroniques de trajectoire et de freinage, l’aide au maintien dans la voie, le régulateur de vitesse adaptatif, les sièges chauffants, le toit ouvrant panoramique ou la sono à six haut-parleurs. L’instrumentation est confiée à une dalle numérique alors qu’un écran tactile central de 10,25 pouces ouvre sur le système d’infodivertissement.

Côté mécanique, le Seres 3 repose sur une batterie LFP de 52 kWh et un moteur de 163 ch pour 300 Nm de couple. Le constructeur annonce une autonomie totale de 405 km sur le cycle NEDC, soit 70 km de plus que le MG ZS EV. Ce qui devrait promettre entre 300 km et 320 km selon la norme WLTP.

Les 200 premiers exemplaires seront disponibles en Allemagne dès le mois prochain à un prix de départ fixé à 32 500 € hors aides gouvernementales.