Dacia Spring camouflage

Annoncée par le concept Spring, la future Dacia électrique de série roule déjà en Europe sous camouflage.

La voiture électrique se développe avec une part de marché désormais supérieure à 5 % en France en 2020. En revanche, le prix moyen d’un véhicule neuf reste très élevé, inaccessible pour beaucoup. Dacia compte bousculer cela, avec un modèle très abordable, qui se précise cette semaine.

L’électrique accessible se prépare

En mars, sans Salon de Genève, la marque à « bas coût » de Renault présentait le concept-car Spring. Version européenne de la City K-ZE vendue en Chine, cette citadine surélevée est dérivée de la Kwid initialement conçue pour l’Inde.

Sous badge Renault en Asie, elle va donc débarquer chez nous avec le logo Dacia. Avant cela, la voiture peaufine ses réglages spécifiques pour l’Europe. De nouvelles photos prises en Roumanie et postées sur Facebook viennent confirmer sa présence sur le vieux Continent. En recharge sur un parking, ce prototype dispose d’un camouflage, cachant une Renault K-ZE reconnaissable avec ses logos et inserts bleus. Seule évolution, on aperçoit bien un volant Dacia, et un écran central tactile différent.

Le lancement de la Dacia Spring interviendra début 2021, avec un prix espéré sous les 20.000 € hors bonus. L’urbaine roumaine pourrait reprendre la batterie 22 kWh de la Twingo ZE, qui suffirait à procurer 200 kilomètres d’autonomie. Tout cela sera à confirmer lors de la présentation de la version définitive, probablement prévue pour fin 2020.