Version hautes performances de la cousine Seat, la Leon affublée du blason Cupra sera présentée le 20 février prochain avec une version électrifiée et deux carrosseries.

Marque naissante, Cupra doit conjuguer sa nouvelle image de marque et électrification. Une équation compliquée, mais qui apportera deux modèles dès 2020. Le premier sera la Leon, se dévoilant déjà partiellement cette semaine.

En berline et break

La marque a lancé le teasing de son futur modèle, présenté le 20 février prochain. Une seule vue, celle de la face avant, donne quelques clés. Les différences ne seront pas énormes avec la Seat Leon eHybrid, avec logo, calandre et grilles spécifiques. L’apparence sera plus agressive, les entrées inférieures s’agrandissant. Pour le reste, on attend des jantes plus sport, tout comme des bas de caisse revus. Les carrosserie berline 5 portes et break Sportstourer seront toutes deux proposées.

Sous le capot, une motorisation hybride rechargeable essence sera proposée. Pas de détails pour l’instant, mais on espère le groupe 245 ch/400 Nm de la nouvelle Volkswagen Golf GTE. Equipant également le Seat Tarraco FRe, il associe un bloc 1,4 litre essence TSI 150 ch à un bloc électrique 85 kW. Le 0-100 km/h devrait descendre sous les 7 secondes, les émissions de CO2 sous 50 g/km. La batterie sera certainement de capacité 13 kWh, comme sur le SUV, afin de rouler environ 50 km en électrique.



La Cupra Leon eHybrid se présentera ensuite au Salon de Genève, du 5 au 15 mars 2020. En marge, la voiture de course e-Racer, sera révélée dans sa version définitive. Basée sur la Leon, elle courra en championnat électrique ETCR en 2020 aux côtés de Hyundai et Alfa Romeo. Le second modèle hybride rechargeable, le SUV Formentor, se fait toujours attendre.

Le concept Cupra Formentor hybride rechargeable