Triste nouvelle pour Courb ! Le constructeur lyonnais de véhicules électriques d'être placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Lyon.

Fondée en 2007, la société basée à St-Priest avait présenté son premier concept, la C-Zen lors du mondial de l’auto de Paris 2008. Ce n’est que fin 2014, soit 7 ans plus tard, que commence l’industrialisation du véhicule dont le centième exemplaire a été livré en mars dernier à la direction territoriale d’ERDF.

Manque de financements

Selon le quotidien La Tribune, c’est un manque de financement qui aurait conduit Courb à cette situation. En 2014, le constructeur avait lancé une opération de financement participatif, ou « crow-funding », avec pour objectif de lever 10 millions d’euros avant de s’orienter vers les fonds d’investissement. Des opérations qui n’ont malheureusement pas fonctionné, d’autant que le droit français en matière de « crow-funding » a été modifié entre temps, limitant la somme collectée à seulement 1 million d’euros par projet.

La situation de Courb rappelle à quel point il est difficile pour un petit constructeur de se faire une place sur un marché électrique où les grands constructeurs sont aujourd’hui largement présents avec des moyens beaucoup plus importants.

Espérons que Courb, qui compte une cinquantaine de salariés, saura rebondir pour sortir de l’impasse et poursuivre son aventure…

Le constructeur lyonnais Courb placé en redressement judiciaire
Notez cet article