Catégories : Voiture électrique
| Sur
6 novembre 2019 17:54

Concept Futuron de Kia : Un SUV électrique sportif pour le style

Par Philippe SCHWOERER

Tout est d’ailleurs dans son nom : « Futur » (pas besoin d’explication) et « On » pour l’expression « Switch on » qui signifie « Allumer » la lumière (par exemple), ce qui suppose de l’électricité et l’arrivée d’une source lumineuse, comme le permet cette cellule transparente à 360°.

L’engin à motricité intégrale, doté des fonctionnalités de conduite autonome de niveau 4, a été dévoilé hier, mardi 5 novembre, au salon international des importations de Chine (CIIE).

Beaucoup d’explications sur le design du concept Futuron permis par une motorisation électrique avec batterie logée dans le soubassement adapté, mais quasiment pas de chiffres. Les seuls communiqués ne concerne pas le groupe motopropulseur mais les dimension… incomplètes : 4,85 m de long pour un empattement de 3 m, et une hauteurs de 1,55 m.

Un peu haut perché ce SUV pour jouer les sportives ? Kia balaye cet argument en précisant que le centre de gravité est cependant suffisamment bas, grâce aux 4 moteurs installés dans les roues.

Les lignes fluides et épurées de la carrosserie répondent à un agencement intérieur où les sièges forment des coquilles inclinables et organisables en salon. Le tout veut rappeler les traditionnels attributs des soucoupes volantes et autres ovnis, qu’un éclairage matriciel à leds en nébuleuse « Star Cloud », à l’avant et à l’arrière, accentue. Ceci, tout en intégrant une évolution du « nez de tigre » spécifique à la marque depuis une dizaine d’années.

Clin d’œil à la Chine, le concept Futuron arbore des motifs en peau de dragon au niveau des zones lumineuses et de ventilation.

Philippe SCHWOERER

Auteur et journaliste, Philippe est un passionné de voitures électriques depuis de très nombreuses années.

Lire les commentaires

  • Forcement de salon, et donc statique, car le moteur roue est totalement inadapté, sauf vitesse ultra lente, pour cause de masse non suspendue .
    Par contre, un moteur par roue, AVEC ARBRE, n'est pas stupide car supprime le différentiel, et réparti la puissance et le couple .

    • Masse non suspendue... oui mais à condition qu'elle ait une suspension... parce que au point où on en est, ce n'est même pas certain.

      Regardes les passages de roues, elle est très haute mais elle n'a pas de suspension, c'est le genre de design pondu par les services marketing.

  • Et un concept de plus, un, qui ne verra jamais le jour.

    Et un SUV de plus, un, ah ben non, c'est juste un concept, on ne le verra pas, ouf!

    Et le retour de la rêverie autour du moteur dans la roue, on en a déjà parlé, c'est que pour les véhicules lents, et celui-ci ne l'est pas, même arrêté on dirait qu'il va vite!

    Sinon, pour le style, il pousse encore plus loin le look "panzer" des Allemands. Le ratio surface vitrée verticale/surface tôlée verticale n'a jamais été aussi petit. Aux antipodes des "voitures à vivre" (Scénic fin des '90-ies).

    Et pour le nom, ils ne se sont pas foulés. Un énième nom en "xxx-ron". Marre-ron!

Ce site utilise les cookies.