Décliné avec deux configurations batteries, le Citroën ë-Jumper se décline en de nombreuses variantes et propose jusqu’à 340 kilomètres d’autonomie. Sa commercialisation est attendue fin 2020.

Motorisation du Citroën ë-Jumper

Identique quelle que soit la version, la motorisation du Citroën ë-Jumper cumule 120 chevaux de puissance (96 kW) et 260 Nm de couple. En matière de vitesse de pointe, le constructeur annonce une pointe à 110 km/h pour les modèles 3.5 tonnes et à 90 km/h pour les 4 tonnes.



Batterie et autonomie du Jumper électrique

Comme son équivalent chez Peugeot, le Citroën ë-Jumper est proposé avec deux configurations batteries. En 37 kWh, la première annonce jusqu’à 200 kilomètres d’autonomie en une seule charge tandis que la seconde, en 70 kWh, grimpe à 340 kilomètres.

Recharge du Citroën ë-Jumper

En matière de recharge, l’utilitaire électrique de Citroën affiche une excellente polyvalence. Pour le courant alternatif, il dispose d’un chargeur embarqué tolérant jusqu’à 22 kW de puissance. Sous réserve de disposer de la borne de recharge adaptée, cela permet une recharge complète en 2h30 environ pour le petit pack et en près de 4 heures pour le gros.

Pour la charge rapide en courant continu (DC), le ë-Jumper intègre un connecteur Combo. Acceptant jusqu’à 50 kW de puissance, celui-ci permet une recharge à 80 % en 30-40 minutes pour le petit pack. Pour la grosse batterie, il faudra compter 1 heure environ.

Gabarit et charge utile du ë-Jumpy

Le Jumper électrique offre la même modularité que ses cousins thermiques. Décliné en quatre longueurs (4,963 à 6,363 m) et en trois hauteurs, il peut embarquer entre 8 et 17 m3 de marchandises dans sa configuration fourgon. En matière de charge utile, le constructeur communique sur une capacité maximale de 1265 kilos.

Outre les versions proposées par le constructeur, l’acheteur peut opter pour des carrosseries spécifiques en lien avec les équipementiers partenaires de la marque.

Commercialisation et prix du Jumper électrique

Intégré à la vaste offensive du groupe PSA sur le segment de l’utilitaire électrique, le Citroën ë-Jumper entamera sa commercialisation dans l’Hexagone à compter de fin 2020. Pour l’heure, ses tarifs n’ont pas été annoncés.