A l’approche de sa mise en production, le SUV électrique de Byton vient d’achever ses tests en conditions extrêmes dans le froid de la Mongolie.

Du froid et du chaud. Communs à l’ensemble des constructeurs, ces tests à températures extrêmes n’échappent pas à Byton. La marque sino-européenne vient de boucler une nouvelle série de tests. Organisés en Mongolie, au nord de la Chine, ses essais par temps froids se sont étalés sur plusieurs milliers de kilomètres. Ils ont permis au jeune constructeur de valider le fonctionnement de son premier véhicule – le M-Byte – à des températures pouvant atteindre -30 °C. Un froid extrême qui a permis d’observer la réaction de la batterie et des différents composants électroniques mais aussi de valider le comportement routier du véhicule sur la durée.

Lancement fin 2019

Lancée début 2018 lors du SUV, Byton lancera le M-Byte en toute fin d’année. Disponible en deux configuration batteries – 71 ou 95 kWh – la voiture électrique de Byton débutera aux alentours de 45.000 dollars.

Assemblé à Nanjing, en Chine, celui-ci sera d’abord commercialisé en Chine avant d’arriver aux Etats-Unis au second semestre 2020 puis en Europe fin 2020.