BYD EA1 2021

La compacte électrique BYD EA1

Au salon de Shanghai, BYD dévoile sa nouvelle plateforme sur une petite citadine. Dotée d’une nouvelle technologie de cellules, elle promet plus de 1 000 km d’autonomie.

Si l’attention est souvent portée sur les grands modèles luxueux dans le domaine des voitures électriques, BYD va à contre-courant et présente à Shanghai la petite EA1, son nouveau modèle phare. Derrière son physique banal, cette compacte électrique cache une architecture inédite. Elle hérite de la nouvelle « e-Platform 3.0 » et des batteries 800 V « Blade » du constructeur.

Selon BYD, cette voiture électrique serait capable de dépasser les 1 000 kilomètres d’autonomie. Une valeur qui reste théorique puisqu’on ignore à ce stade la capacité de la batterie. Côté recharge, pas de puissance annoncée, mais 5 minutes suffiraient pour récupérer 150 km.

Haute résistance et performances

Particularité du système : les cellules sont directement intégrées à la structure. Une façon de gagner en poids et en espace, mais aussi de garantir à l’ensemble plus de rigidité ainsi que davantage de sécurité en cas d’accident. BYD vise ainsi le score « Super 5 étoiles » au crash test local C-NCAP.



Si la BYD EA1 ne fait pas rêver, le potentiel de ces nouvelles batteries est énorme. Un coupé sportif électrique sur base e-Platform 3 (ci-dessous) pourrait claquer le 0-100 km/h en 2,9 secondes. Arf, et nous qui pensions que BYD faisait dans la sobriété…