Membre du groupe General Motors, la firme américaine Buick va prendre son virage écologique. Elle proposera un SUV électrique en Chine, qui se montre désormais pour la première fois.

Marque centenaire, Buick a connu des années fastes au lendemain de la Seconde Guerre, avant de tomber peu à peu dans l’indifférence générale avec l’apparition de berlines sans saveurs. Pourtant, la marque américaine continue d’exister en Chine, où elle réalise près de 80 % de ses volumes de vente, d’une gamme essentiellement composée d’Opel rebadgées.

Dans l’Empire du Milieu, Buick propose une gamme exclusive de voiture électrique, représentée actuellement de la Velite 6. La berline sera bientôt accompagnée du Velite 7, un crossover sans émission qui fait une première apparition.

Une autonomie électrique (surestimée) de 500 km

S’il garde une inspiration stylistique d’Opel, l’ancienne marque GM désormais passée sous les ailes de PSA, le Buick Velite 7 affiche une longueur de 4,26 mètres de long pour un empattement de 2,68 mètres. Des dimensions qui l’intègrent dans le segment des crossovers urbains, ou règne le Peugeot e-2008.



Le Buick Velite 7 embarque un copieux moteur de 175 ch et une batterie dont « la chimie optimisée », lui permettrait de toucher les 500 km d’autonomie sur un cycle NEDC, ce qui devrait représenter un rayon de 350 km sur la route. Les informations complémentaires seront communiquées ultérieurement, mais le Velite 7 annonce déjà la prochaine Chevrolet Bolt destinée au marché américain.