Une BMW i3 appartenant à la police italienne a pris feu ce week-end au coeur de Rome. Simple accident ou défaut de la voiture ?

En plein lancement de la nouvelle i3 avec batterie 33 kWh, voilà des images dont BMW se passerait bien… A Rome, une BMW i3 de la police italienne a brulé en pleine rue. Survenu samedi, l’incident n’a pas de cause apparente, la BMW i3 marquée de la police italienne ne semblant avoir subit aucun choc avant le début de l’incendie. Un incendie spontané qui laisse planer le doute sur un possible dysfonctionnement du système électrique.

Au total, le constructeur a livré 4 BMW i3 à la police italienne l’an dernier. Si on ne sait pas s’il s’agit de versions 100 % électrique ou celles équipées du prolongateur d’autonomie, l’incendie semble provenir du compartiment arrière du véhicule où est habituellement logé le range extender.

incendie-bmw-i3-rome-02

Si les incendies spontanés de voitures électriques sont extrêmement rares, chaque cas est largement médiatisé. Tesla en a déjà fait les frais à deux ou trois reprises. Chez BMW, l’incident fait particulièrement tâche d’huile puisqu’il survient en plein milieu de la campagne de lancement de la nouvelle BMW i3 avec sa batterie de 33 kWh. Une  version dotée de 50 % d’autonomie supplémentaire et qui, selon la presse allemande, aurait déjà reçu 5000 commandes.

Quoi qu’il en soit, on imagine que les carabiniers italiens et les équipes du constructeur vont ouvrir une enquête pour établir avec précision les causes de l’accident. Si un défaut le système électrique ou le range extender est responsable, le constructeur pourrait décider de rappeler tout ou partie de ses véhicules.

incendie-bmw-i3-rome-03

Notez cet article