Le Hummer est mort, vive le Hummer : après le pick-up, le célèbre SUV bodybuildé revient en force avec une batterie.

Symbole de la toute-puissance mécanique américaine, le Hummer fait désormais partie des livres d’histoires des automobiles. Mais après de longues années d’absence, le badge a toutefois revu le jour avec un pick-up électrique. Pas de quoi raviver la mémoire du H2 pour certains, qui se consoleront désormais avec le SUV électrique.

Le SUV GMC Hummer EV (c’est son nom), reprend la plateforme du pick-up qui a déjà vu le jour et dont le premier exemplaire a trouvé preneur contre un chèque de 2,5 millions de dollars. Comme l’utilitaire donc, il reprend les mêmes architectures mécaniques et équipements pour pouvoir grimper aux arbres.



Jusqu’à 830 ch et 482 km d’autonomie

La gamme se compose de cinq versions, dont deux Edition 1 de lancement en série limitée. La version EV2 ouvre le catalogue avec une autonomie de 400 km et une puissance de plus de 625 ch avec ses deux moteurs. À l’autre bout se trouve la déclinaison EV3x à trois moteurs électriques pour plus de 830 ch et 15 592 Nm de couple. La batterie 20 modules promet ici 482 km d’autonomie, le maximum que peut faire le SUV. À noter qu’il se passe de version Edition 1 surpuissante de 1 000 ch, réservée au pick-up.

Côté équipement, on note toujours la présence du mode Crab Wlak (pour rouler… en crabe), du mode Extract (qui surélève la caisse de 15 cm pour sortir d’une situation) et du mode WTF pour viser les 3,5 secondes sur le 0-100 km/h. La gamme s’ouvre à partir de 79 995 $ et tous les prix sont similaires à ceux de l’utilitaire.