Apple serait sur le point d’investir trois milliards d’euros dans Kia Motors, avec comme objectif la fabrication d’une voiture électrique. L’objectif des deux géants serait de sortir l’Apple Car qui en découlerait à l’horizon 2024.

Depuis plusieurs jours, les rumeurs d’un partenariat entre Apple et Hyundai se renforcent. Mais c’est finalement avec l’entreprise sœur, Kia Motors, que le géant de Cupertino pourrait s’associer. Les deux marques font partie de Hyundai Motor Group, et l’objectif serait toujours le même.

Apple cherche un partenaire dans le milieu de l’automobile pour développer sa première voiture à partir d’une plateforme existante. Ainsi, grâce au constructeur coréen, la marque à la pomme bénéficierait de la plateforme e-GMP. Celle-ci va être au cœur de tous les futurs modèles électriques de Hyundai Motor Group. Pour en bénéficier, Apple investirait 3,6 milliards de dollars, soit 3 milliards d’euros dans Kia.

La voiture électrique d’Apple devrait avoir un ADN coréen

Il est actuellement difficile de savoir pourquoi Apple choisirait d’investir dans Kia et non dans Hyundai ou dans le groupe. Les deux parties ont d’ailleurs refusé de commenter les spéculations, comme l’avait fait Hyundai initialement. Mais Hyundai avait toutefois confirmé des tractations par la suite, expliquant chercher un partenaire pour les voitures autonomes.



Les deux marques pourraient entériner leur accord le 17 février. De là, trois années de mise en place et de développement suivraient, pour commercialiser l’Apple Car en 2024. L’objectif d’Apple serait de vendre 100 000 unités par an, et de développer ce chiffre jusqu’à un potentiel de 400 000 exemplaires annuels.