Comme annoncé par Elon Musk, les premières itérations du système de conduite autonome viennent de voir le jour. Certains propriétaires de Tesla livrent les premières images.

Depuis de nombreuses semaines, le patron de Tesla a annoncé l’arrivée d’un système de conduite autonome à bord des voitures de la marque. Comme de coutume, une poignée de propriétaires (les bêta-testeurs) ont eu tout le privilège de prendre en main le dispositif avant un déploiement officiel.

Précurseur dans le domaine des voitures électriques, Tesla veut désormais poser officiellement les premières pierres en matière de conduite autonome. Déjà bardés de capteurs et de caméras pour le système autopilot, les Tesla sont prêtes à recevoir la dernière mouture du logiciel interne, offrant une conduite entièrement autonome.

Sur autorisation et sous le contrôle de la NHTSA, l’organisme américain de la sécurité routière, Tesla a mis à disposition les premières versions du système à une poignée de conducteurs triés sur le volet : seuls les conducteurs les plus prudents ont pu être sélectionnés par le constructeur.

Un surcoût tarifaire de 2 000 dollars pour le système de conduite autonome

Alors que de nombreux concurrents, constructeurs ou entreprises technologiques s’indignent sur les méthodes d’Elon Musk (la responsabilité des essais sur route ouverte ne devrait pas être confiée à des clients de la marque selon eux), les essayeurs ont livré les premières images du système de conduite autonome, qui projette fidèlement l’environnement des la voiture. L’ensemble se montre encore un peu brut, mais les bases sont là.

Rappelons que le système sera disponible au cours des prochaines semaines à l’issue de cette période d’essai. Elon Musk a déjà annoncé sur Twitter que l’équipement sera disponible en option et réclamera une rallonge de 2 000 dollars supplémentaires.

Publicité