renault-zoe-versailles_03

En 2015, le marché de la voiture électrique (VP) aura été dopé par le superbonus et une offre de véhicules qui s’est élargie. Néanmoins, la voiture électrique n’atteint pas encore la barre symbolique des 1% du marché automobile.

Avec une progression de 62,1% par rapport à 2014, le marché de la voiture électrique particulière s’est bien développé en 2015. Les aides gouvernementales ont fortement aidé et devraient continuer à soutenir le marché en 2016.

La Renault ZOE écrase littéralement la concurrence avec 60% de part de marché. Elle distance de très loin sa cousine Nissan LEAF qui n’affiche qu’une part de marché 12%. Le reste du classement est conforme à ce que nous avons observé toute l’année.

immat-VP-2015-12



On remarquera tout de même que les allemandes ont encore du mal à percer, que la Kia Soul EV se débrouille plutôt bien et que Tesla réussi à obtenir une belle 5ème place malgré des véhicules 4 à 5 fois plus chers que le reste du marché. Et mine de rien, PSA s’en sort plutôt bien avec des ventes assez remarquables pour les C-Zero et iOn.

immat-annee-2015

Au total, ce sont autour de 50 000 voitures électriques qui sont en circulation en France (sans compter les utilitaires électriques). Un marché encore anecdotique mais au cœur de bien des préoccupations commerciales et médiatiques !

Au final, l’année 2015 aura été un bon cru mais ces chiffres ne doivent pas masquer le fait que le marché de la voiture électrique est toujours sous perfusion et qu’il le sera encore au moins pendant un an.

En 2017, les aides gouvernementales pourraient bien baisser, ce sera alors l’heure de vérité pour ce marché… d’ici là, les constructeurs vont devoir améliorer leurs produits et baisser leurs coûts !

En savoir plus : Les immatriculations de voitures électriques depuis 2010