Le gouvernement aurait finalement abandonné la mise en place d’un plafond pour le bonus 2017 et envisagerait de l’étendre aux quadricycles électriques.

Alors que le décret officiel relatif au bonus écologique 2017 pour les véhicules électriques et hybrides rechargeables ne sera sans doute pas publié avant la fin de l’année voire le début de l’année prochaine, les discussions sont toujours en cours quant à ses différentes dispositions.

Publicité


Le plafond de 40.000 € finalement abandonné

Selon le site AutoActu, l’idée de limiter l’attribution du bonus 2017 aux voitures électriques de moins de 40.000 euros aurait été finalement abandonnée par peur que la mesure soit retoquée par la Commission Européenne. Un constructeur dont le nom n’a pas été cité (mais qu’on imagine californien) aurait dénoncé une mesure anticoncurrentielle.

Résultat : les Tesla et autres modèles à la limite du seuil comme la BMW i3 devraient continuer à bénéficier du bonus l’année prochaine avec un montant qui devrait passer de 6300 à 6000 euros.

Une aide ouverte aux quadricycles

Alors que le gouvernement devrait introduire l’an prochain une aide spécifique pour les scooters et motos électriques, un rapport sur l’aide à l’acquisition de véhicules propres du Sénateur Jean-François Husson laisse entendre que les quadricycles électriques pourraient également être éligibles.

Toujours selon AutoActu, cette aide pourrait être fixée à 27% du coût d’acquisition et plafonnée à 1 000 euros. Au total, la mesure coûterait environ 5 millions d’euros au gouvernement et devrait permettre d’accompagner un segment longtemps abandonné par les aides publiques. Selon les rumeurs, le dispositif ne concernerait que les modèles équipés de batteries lithium. Il profiterait notamment au Renault Twizy dont les volumes de ventes sont loin d’attendre ceux de la Zoé.

Reste maintenant à patienter jusqu’à la parution du décret qui devrait officialiser l’ensemble des dispositifs en place et leurs conditions…

Publicité