Vision de la grand tourisme de luxe à l’horizon 2035, ce show-car des 100 ans de Bentley vient confirmer le virage électrique et les technologies autonomes à venir.

Un peu à l’image de la Rolls-Royce 103 EX en 2016, le constructeur rival Bentley livre sa vision futuriste de l’automobile ultra-luxe. La firme de Crewe, qui fête son centenaire cette année, dévoile le concept-car EXP 100 GT, illustration de la grand tourisme de l’avenir. Mais pas aussi loin qu’à Goodwood, on imagine ici 2035 et non la fin de XXIè siècle.

Élancé comme une Maybach 6 tout en gardant les grandes hanches typiques de la marque, ce coupé mesure 5,80 mètres. C’est autant que la limousine Mulsanne, et 1 mètre plus long qu’un Continental GT. Les feux mordant la calandre à effet cristallin rappellent la 4 ½ Blower, monstre ayant remporté les 24h du Mans en 1929.

700 km électrisants

Côté chiffres, ce yacht routier s’annonce avec une motorisation 100% électrique « à puissance accrue de 50% ». Si l’on compare à l’actuel GT de 635 ch, les 1.000 ch (750 kW) ne sont pas loin, le couple s’annonçant à 1.500 Nm. Le poids ne serait pas un problème malgré les batteries, puisqu’annoncé à 1.900 kg, soit 300 kg de moins que le Continental à moteur W12.

Sans détailler la technologie lithium-air embarquée, Bentley ambitionne l’intégration de modules « 5 fois plus denses » (que le lithium-ion actuel ?). La recharge serait aussi très rapide, avec 80% récupérés en seulement 15 minutes, pour un total de 700 km d’autonomie. Réalisé en 2,5 secondes, le 0 à 100 km/h serait celui d’une Tesla Model S Performance pour 300 km/h en pointe.

Bientôt du similicuir végétal ?

Futur oblige, la conduite autonome est de la partie – on devine de niveau 5 – avec une orientation personnalisée. L’IA peut ainsi adopter une conduite décontractée ou nerveuse selon l’envie, associée à des pneus modifiant leur surface de contact « Active Aero ». Vous avez déjà entendu parler de la livraison via votre coffre ? Bentley y pense en livrant les cartouches de purificateur d’eau dans le capot avant, pour vous servir ensuite dans des verres en cristal (what else ?).

Outre l’opulence intérieur de cette 3 places, certains matériaux se veulent durables aux côtés du cuivre et de l’aluminium. Par exemple, un bois mort récupéré pour les sièges et planche de bord. Or la marque n’abandonne pas de suite le cuir d’origine animal, venant d’Écosse, mais pense au similicuir d’origine naturel. Et si vous cherchiez les écrans, ils sont intégrés au vitrage, diffusant films ou obscurcissant l’ambiance à l’envi.

L’avenir nous dira ce que Bentley retiendra sur ses modèles. Toutefois, nul doute que l’électrique sera présent, tout comme le luxe ambiance zen et on l’espère des matériaux durables. Rendez-vous en 2035 ?

Bentley EXP 100 GT Concept : luxe épuré et lithium-air embarqué
4.8 (95%) 16 vote[s]