L’ex-gouverneur de Californie en rêvait. Grand amateur de Hummers, Arnold Schwarzenegger a révélé un prototype 100% électrique de l’emblématique 4×4 Américain. Le véhicule a été converti par la start-up Autrichienne Kreisel, qui inaugure également un nouveau centre de recherche et développement.

Après avoir dopé une Volkswagen E-Golf avec des batteries 55 kWh et converti une Mercedes Classe G pour Arnold Schwarzenegger, le spécialiste de l’électrification de véhicules Kreisel s’est attaqué à Hummer. La firme a développé un prototype électrique basé sur le modèle H1 en deux mois. Équipé de deux moteurs, il offre une puissance totale de 360 kW (490 ch) et autorise une vitesse maximale de 120 km/h. Le mastodonte de 3,3 tonnes embarque une batterie de 100 kWh qui permettrait une autonomie d’environ 300 kilomètres.



« Si Kreisel continue comme ça, je pourrait bientôt voler de Los Angeles à ici [en Autriche] dans un avion électrique » s’est enthousiasmé Arnold Schwarzenegger. L’ex-vedette oublie cependant que le Hummer, même électrifié, reste un gouffre énergétique. Il devrait consommer environ 35 kWh / 100 kilomètres là ou une Tesla Model S est autour de 20 kWh/100 et une Nissan Leaf 13 kWh/100…

Kreisel Electric a profité de la présentation du Hummer pour inaugurer un nouvel espace de 7000 mètres carrés sur son site à Rainbach. Il s’agit d’un atelier de prototypes et d’une ligne entièrement automatisée de production « d’appareils de stockage de batteries pour la fabrication de petits véhicules, d’utilitaires, autobus, bateaux, avions et solutions de stockage d’énergie ».