Le jeune constructeur américain Alpha Motors a développé une plateforme maison qu’il présente à bord d’un coupé électrique aux inspirations néo-rétro.

Dans l’esprit d’une Peugeot e-Legend ou d’un Nissan IDx, Alpha tente le néo-rétro avec son coupé électrique ACE. Son inspiration est celle d’un petit coupé qui serait né vers 1970, aux pare-chocs noirs bien visibles ainsi qu’aux pneus à gros flancs et jantes pleines. Avec 4,18 m en longueur et 1,89 m en largeur, le concept d’Alpha affiche des dimensions particulièrement compactes pour une automobile américaine, sa configuration biplace lui permettant toutefois de disposer d’un coffre proche des 400 litres.



Ses voies larges (1,89 m tout de même) et ses phares à LED trahissent son époque, tout comme son intérieur biplace. Épuré au possible, il est très rectiligne, avec un volant sport et un écran géant central qui n’est pas sans rappeler celui embarqué à bord de la Tesla Model 3. Aucune autre commande ne casse l’ambiance, même les portes s’ouvrant via une poignée en cuir (comme sur la Citroën Ami).

400 kilomètres par charge

Mais que cache ce mignon coupé californien ? Alpha Motor a développé une plateforme maison répondant au nom d’AMP. La start-up ne donne pas d’info sur le moteur, mais promet un 0-96 km/h autour de 6 secondes, pour un poids de 1 632 kg. On estime ainsi la puissance autour de 200 ch. La capacité de la batterie n’est pas précisée non plus. Le constructeur promet une autonomie de 250 miles, 400 km environ, en cycle américain EPA. Une « recharge rapide » est promise, mais là encore, pas d’info précise.

Au final, Alpha Motor oublie de nous dire à quel horizon ce coupé électrique pourrait arriver sur le marché. À ce stade, le prototype reste virtuel, bien qu’en préréservation gratuite. Comme pour une Sono Sion, la demande va sans doute influencer la décision du constructeur d’engager, ou non, la production du modèle.