.

Ce sont ainsi 20 bornes rapides + 80 accélérées qui seraient installées, sur le territoire de Saint-Etienne Métropole (42), à la demande de particuliers et professionnels propriétaires d’un véhicule électrique ou en passe de l’être.

Formulaire à remplir

A l’origine du programme, la demande de la collectivité à E-Totem, concepteur et fournisseur local de solutions matérielles pour ravitaillement en énergie des batteries des véhicules électriques et hybrides rechargeables, de créer un maillage dans les communes les plus urbanisées du territoire (Saint-Etienne, Saint-Chamond, Firminy, Andrézieux-Bouthéon, Rive de Gier, Le Chambon Feugerolles, Saint-Priest-en-Jarez).

« Les bornes seront déployées à la demande en fonction des besoins des usagers », indique sur son site Internet la collectivité, avec un lien vers un formulaire à remplir. Ce dernier propose une sélection figée d’emplacements, ce que des stéphanois pourraient sans doute trouver un peu dommage. La métropole les invite cependant à faire remonter leurs propositions complémentaires

Une seule demande suffit

« Il suffit d’une seule demande, d’un particulier ou d’une entreprise, pour que la borne soit installée » sous 3 mois, sauf exception, promet le service de communication de la métropole.

S’il faut être (futur) propriétaire d’un véhicule électrique (bientôt) immatriculé pour soumettre une demande, le matériel, une fois installé, doit aussi profiter aux utilisateurs de vélos et trottinettes électriques.

Les 20 bornes rapides (nouveauté de fin 2018 de E-Totem) 50 kW (extensible à 100 kW) seront équipées des connecteurs CHAdeMO et Combo CCS ; prises T2 et domestiques sur les accélérées 22 kW.

Réseau payant

Accessible avec un badge dédié, ou pass compatible selon le principe d’itinérance, ce maillage est payant selon différentes formulaires tarifaires (abonnés, usagers ponctuels, stationnement résidentiel de nuit).

Développer sur un territoire un réseau de recharge à la demande d’électromobiliens, et disponible à tous, est une première en France. Renault a souhaité s’associer à ce projet expérimental en participant au financement des bornes accélérées.

Demeter, gestionnaire du Fonds de modernisation écologique des transports, est le troisième partenaire de ce programme. Créé dans le cadre d’un accord passé entre le gouvernement français et les sociétés concessionnaires d’autoroutes, c’est lui qui portera principalement l’investissement.

Entretien avec e-Totem

A l’occasion d’EVS 32 à Lyon, Automobile-Propre a pu s’entretenir avec Aurore Comte, responsable commerciale de e-Totem, qui nous a détaillé le fonctionnement du service.

100 bornes de recharge à la demande pour Saint-Etienne
5 (100%) 14 vote[s]