Toyota estime que les véhicules thermiques auront totalement disparus des ventes à horizon 2050. Selon le constructeur, seule la technologie hybride parviendra à subsister avec une part de marché limitée à 10 % à partir de 2040.

Annoncée par Seigo Kuzumaki, responsable R&D et ingénierie chez Toyota, la prévision table sur le durcissement des réglementations internationales en matière d’émissions qui pousseront les constructeurs à abandonner progressivement les véhicules thermiques.

« D’ici à 2050, nous prévoyons que les émissions de CO2 des véhicules seront réduites de 90 % par rapport à 2010 » a déclaré le spécialiste. « Pour réaliser cela à compter de 2040, les voitures à moteur à combustion simples ne seront plus fabriquées » a-t-il indiqué, soulignant que le moteur thermique ne pourra continuer à exister que dans des systèmes hybrides ou hybrides rechargeables qui devraient représenter seulement 10 % du marché.

Une mutation nécessaire

Aujourd’hui leader de la technologie hybride, avec plus de 11 millions de véhicules vendus à ce jour dans le monde, Toyota va donc devoir accélérer sa propre transition. Alors qu’il avait un temps exclusivement misé sur l’hydrogène, le lent démarrage de la Toyota Mirai associé à la multiplication des politiques en faveur de la voiture électrique ont poussé le constructeur à changer son fusil d’épaule.

S’il ne fera assurément pas partie des précurseurs de l’électrique, Toyota a confirmé le lancement d’une première gamme électrique à compter de 2020. Visant près de 500 kilomètres d’autonomie, le constructeur mise notamment sur les nouvelles technologies batteries pour rattraper son avance retard. Attendue sur les premiers modèles 100 % électriques du constructeur nippon, la technologie lithium-ion pourrait être rapidement suivie par les nouvelles batteries « solides » sur lesquelles travaillent de plus en plus d’acteurs de la filière.

« Nous détenons plus de brevets sur les batteries à l’état solide que toute autre société » revendique le responsable qui estime que cette nouvelle technologie pourrait lui permettre de devancer bon nombre de ses concurrents. Affaire à suivre…

 

Toyota annonce la fin du thermique pour 2050
Notez cet article