The new Nissan LEAF

Alors qu’elles représentent à peine 2 % du marché dans l’hexagone, les voitures électriques et hybrides rechargeables se sont accaparées 56 % des ventes de voitures particulières en Norvège au mois de mars. Une performance historique !

Rien ne semble arrêter l’ascension fulgurante des véhicules électriques en Norvège. Aidés par des des dispositifs locaux et gouvernementaux particulièrement généreux et par une offre de plus en plus diversifiée, les automobilistes norvégiens sont toujours plus nombreux à opter pour un véhicule branché. Au mois de mars, 37 % des véhicules vendus étaient des modèles électriques et 19 % des modèles hybrides rechargeables. Une performance historique qui permet à l’électrique de s’accaparer 56 % du segment VP le mois dernier avec un total de 8035 immatriculations. Comparé au mois de mars 2017, l’électrique a progressé de 89 % et l’hybride rechargeable de 46 %.

Evolution des ventes et des parts de marché de l'électrique en Norvège.

Evolution des ventes et des parts de marché de l’électrique en Norvège. Source : Inside EVs

Le reste du marché se partage entre l’essence (20%), l’hybride non rechargeable (8%) et le diesel. Des solutions non branchées en net recul. Pénalisé par sa mauvaise publicité et l’essor de l’électrique, le gazole est le premier à souffrir de cette transition. En mars, il n’a représenté que 16 % des ventes en Norvège, soit 9 points de moins par rapport à mars 2017 où il représentait encore 25 % des ventes.

Nissan et Tesla en tête

Pour expliquer ce résultat historique, il suffit de jeter un rapide coup d’œil aux chiffres de ventes. Avec 2172 exemplaires immatriculés sur le seul mois de mars, la nouvelle Nissan Leaf donne un véritable coup d’adrénaline au marché et devance largement l’ensemble de ses rivales. Après un début d’année plutôt morose, Tesla enregistre également des performances exceptionnelles. Avec respectivement 727 et 676 unités écoulées, le Tesla Model X et la Tesla Model S se placent en seconde et troisième place du classement en mars.

Au cumul sur l’ensemble du premier trimestre, la berline de Nissan ouvre la marche avec près de 3.000 immatriculations suivie par la BMW i3 et la Volkswagen e-Golf qui viennent clôturer le podium avec respectivement 1519 et 1419 exemplaires écoulés. En comptant électriques et hybrides rechargeables, 16.173 véhicules ont été écoulés sur le marché norvégien au cours du premier trimestre 2018, soit un taux de pénétration moyen de 48 %.

En Norvège, l’électrique a représenté 56 % des ventes en mars
4.1 (81%) 20 votes