Chevrolet Volt : L’électron-libre à l’américaine ?
Notez cet article

chevrolet volt

Le samedi 13 Septembre 2014 se déroulait le test grandeur nature de l’EP Tender, auquel j’ai participé. J’ai fait la connaissance de mon chauffeur du weekend, Stéphane (alias NeoStef), conducteur d’une Chevrolet Volt. Possédant la voiture depuis un peu moins de deux ans, il l’utilise au quotidien en 100 % électrique, ne se servant de la partie thermique uniquement lors de grand trajets comme ce fut le cas ce jour-là…

Dimensions

zoe-volt-parking

C’est la première fois que je voyais et que je montais dans une Volt. Bien que plus petite, ses dimensions américaines (Longueur : 4500 mm Largeur : 1800 mm) font de suite penser au modèle 100% électrique à la mode du constructeur californien : Tesla.

Fonctionnement

tesla-volt

La Volt est un véhicule un peu particulier, ce n’est pas une hybride, mais une « hybride rechargeable partielle » ! Je m’explique : la voiture peut évoluer en mode 100% électrique sur 80 Km en mode « normal ». Elle dispose également d’un mode « maintenir » dans lequel un moteur thermique alimenté par un réservoir essence de 35 litres prend le relais. Il produit de l’électricité alimentant directement le moteur électrique, et assiste également mécaniquement la traction lorsque la vitesse s’élève (au-delà de 110 km/h). Cette modularité permet d’adapter l’utilisation de l’énergie au trajet (topographie du relief, conditions de circulation…)

Trajet

volt-zoe-autoroute

Pendant notre trajet, nous avons choisi de nous rendre à Sélestat depuis Paris par la Nationale 4, soit 447 km de 2×2 voies limitées à 110 km/h. Le relief vallonné permettait à Stéphane de changer de mode de propulsion (électrique ou essence) tout en roulant et d’adapter sa conduite : Une descente ? Hop, on passe en 100% électrique pour recharger la batterie et ainsi augmenter son autonomie pour anticiper son passage en électrique dans les nombreux petits villages qui jonchent la N4. On arrive sur la fin du parcours ? On passe en électrique pour finir le et la batterie (recharge à l’arrivée). De plus, la partie thermique est extrêmement silencieuse lorsqu’elle se met en route et le passage entre les différentes sources d’énergie ne se fait pas ressentir !

volt-conso

topo

Conclusion

Cette voiture, confortable, spacieuse, élégante et fonctionnelle, est une bonne alternative à la Tesla Model S pour les personnes qui parcourent plus de 60 km par jour entre 2 recharges et qui réalisent de longs trajets plusieurs fois par an (typiquement le cas de Stéphane). Elle permet de répondre à tout types de trajets différents en retirant la contrainte de l’autonomie. Enfin, la bonne connaissance de la voiture par mon pilote nous a permis (surtout lui) de réaliser le meilleur score de consommation soit 4,7L/100 Km. Pas mal pour un trajet de 450 km !

On attend de voir avec impatience si Chevrolet importera en Europe la Volt version II dont la sortie est prévue en 2015 aux Etats-Unis.

volt-tableau-de-bord

ep-tende-volt-arriere

eoliennes

ep-tender