Après des débuts traditionnels, Xpeng se lâche et lance la P7 Wing Limited Edition. Attention aux yeux…

Comme tous les constructeurs, notamment chinois, Xpeng veut se mettre Tesla dans le viseur. Et le constructeur de Canton l’assume parfaitement. Ce n’est pas tant certaines lignes de carrosserie ou quelques découpes de la P7 qui intriguent, que l’architecture du site internet complètement calquée sur celui de Tesla. Un site où vous n’avez pas besoin de parler chinois pour vous y retrouver si vous êtes déjà passés sur celui de Tesla.

Publicité


Mais Xpeng veut aller plus loin que la concurrente de Palo Alto, et pour « maximiser le style sportif et dynamique » de sa berline, la firme chinoise a décidé de lancer la version Wing Limited Edition. Ici, la P7 en met plein la vue avec deux portes à ouverture en élytre à l’avant et quelques spécificités cosmétiques comme une inédite livrée Green Super Flash. Soit une configuration qui aurait pu lui offrir une place de choix sur la couverture du feu ADDX Magazine.

Près de 9 000 € de plus pour faire le show

Cette nouvelle série spéciale est disponible avec les deux déclinaisons mécaniques proposées par Xpeng, toutes équipées de la batterie de 80,9 kWh de capacité. La version propulsion embarque un moteur de 266 ch pour 390 Nm de couple, alors que la déclinaison intégrale à deux moteurs propose 430 ch pour 655 Nm. La première revendique 670 km d’autonomie alors que la seconde peut grimper à 562 km (sur un cycle NEDC).

Les performances sont plutôt correctes (0-100 km/h en 4,3 s en version AWD), mais pas aussi décoiffantes que le spectacle offert par l’ouverture des portes sur un parking de supermarché. Un show qui a un prix toutefois, puisqu’il réclame une rallonge de près de 9 000 €.

Publicité