Démonstrateur WattWay sur l’Île de La Réunion

Lancée dans l’Orne en décembre 2016 sur une portion d’un kilomètre, la route solaire Wattway de Colas dresse le bilan de sa première année d’utilisation.

Utiliser la surface disponible sur les routes pour y implanter des panneaux solaires et produire de l’énergie d’origine renouvelable. Tel est l’objectif du projet WattWay mise au point par Colas, une filiale de Bouygues, en collaboration avec le CEA Tech. Inaugurée dans l’Orne en décembre 2016 et financée par l’Etat à hauteur de 5 millions d’euros, ce démonstrateur comporte 2600 dalles et s’étend sur une portion d’un kilomètre.

Si les responsables de Colas se disent « très satisfaits » de cette première année d’expérimentation, la route solaire aura produit moins d’énergie que prévue. Avec 149.4 MWh d’électricité générée, elle ne réalise que 53 % de l’objectif initial annoncé par Colas (280 MWh). Un résultat que Colas cherche à tempérer car toutes les dalles n’ont pas forcément fonctionné en continu, certaines ayant par exemple disjoncté lors d’un orage. Ainsi, en se basant sur les dalles en fonctionnement, l’objectif serait atteint à plus de 85 % assure Colas, par ailleurs satisfait de la solidité des dalles dont seulement 5 % ont du être remplacées.

Publicité


Problème de bruit

« J’ai été surpris quand j’ai roulé dessus. Cela fait un vacarme, un peu comme si on roulait sur des pavés. La vitesse a dû y être limitée à 70 km/h car trois riverains se plaignaient » a rapporté à l’AFP le maire de la commune, Guy Monhée.

Un problème qui pourrait à terme être résolu. Dans les prochaines semaines, Colas et son partenaire SNA vont tester de nouvelles dalles mieux insonorisées. Parmi les autres axes d’amélioration figurent le rendement des panneaux lorsque les routes sont encrassées ou lorsque le soleil est bas.

Commercialisation début 2019

De La Réunion à l’Amérique du Nord et au Japon, si Wattway reste aujourd’hui un concept expérimental, près d’une vingtaine de démonstrateurs ont été lancés à travers le monde.

Le dernier en date a été installé en décembre au sein de la Principauté de Monaco. Située au pied de la Roseraie Princesse-Grace, l’expérimentation est modeste et ne comprend que 50 m² de dalles photovoltaïques dont l’énergie est réinjectée dans les circuits de la SMEG, l’EDF monégasque.

Pour Colas, l’objectif est de parvenir à commercialiser la solution à compter de début 2019.

Publicité