Un an après avoir promis le lancement en France de sa nouvelle berline proposée exclusivement en 3 versions hybrides rechargeables essence-électrique, dont une via sa filiale Polestar, le constructeur d’origine suédoise montre qu’il sait tenir les délais et afficher clairement ses tarifs.

Une Volvo d’Amérique

On pourrait s’amuser à lister tout ce que cette Volvo S60 adopte en nouveautés chez Volvo, ou globalement. Retenons déjà 2 points majeurs. Tout d’abord, en remontant des dizaines d’années en arrière, elle est le premier modèle de la marque avec un moteur thermique à ne pas être décliné avec un moteur diesel. Et c’est avec cette berline, qualifiée de « sportive » par son constructeur, exploitable en 2 et 4 roues motrices, qu’est inaugurée la nouvelle usine Volvo de Charleston, implantée en Caroline du Sud (Etats-Unis).

T8 Twin Engine

Exclusivement proposée avec une architecture hybride rechargeable essence-électrique associée à la boîte automatique et séquentielle à 8 rapports Geartronic 8, la Volvo S60 arrive ainsi en France sous 3 déclinaisons. Les 2 premières, présentées sous les finitions respectives Inscription First Edition et R-Design First Edition, s’appuient sur un bloc 4 cylindres 2 l suralimenté et turbocompressé, et monté en position transversale. Développé par Volvo Cars, il peut délivrer une puissance maximale de 223 kW (303 chevaux) à 6.000 tr/min., avec un couple de 400 Nm au mieux. Revisitée par la filiale Polestar, le troisième, à partir du même bloc, affiche des performances améliorées : 233 kW (318 chevaux) de puissance, avec un couple max de 430 Nm.

+ moteur électrique

Quelle que soit la déclinaison, le moteur électrique de la Volvo S60 apporte un surplus de puissance jusqu’à 65 kW, pour un couple maximum de 240 Nm. Sur l’exercice du 0 à 100 km/h, départ arrêté, la différence obtenue par la retouche Polestar se sentira à peine : 4,4 contre 4,6 secondes pour les déclinaisons classiques. Une seule et même batterie lithium-ion d’une capacité de 11,6 kWh pour toutes les versions, rechargeable en 3 heures à 100% avec une installation électrique acceptant le 16 A.

Pas le plein d’infos

Si Volvo communique allègrement sur les performances sportives de cette nouvelle voiture, les infos que l’on aime découvrir en premier sur un modèle électrique ou PHEV sont absentes. Ainsi avec l’autonomie maximale en mode 100% électrique, les consommations en énergie, l’impact environnemental, et la traînée aérodynamique. En revanche, on sait que sa vitesse de pointe est de 250 km/h, mais aussi qu’elle peut tracter une remorque freinée jusqu’à 2 tonnes, ou 750 kilos si ce n’est pas le cas. Quant au toit, il peut supporter 75 kilos de charge.

Prix

Sont proposées au lancement 2 finitions, qui seront complétées par d’autres à l’avenir. Elles touchent, non pas les divers dispositifs embarqués, mais principalement les présentations intérieures et extérieures. D’où un prix unique de 60.900 euros TTC pour les 2 lignes Inscription First Edition et R-Design First Edition. A noter que la déclinaison Polestar Engineered s’appuie sur la finition R-Design First Edition. Pour elle, le surplus de performances justifie un prix plus élevé de 67.600 euros.

Equipements

Pour une voiture de ce niveau, la liste des équipements est forcément impressionnante, que vous pourrez retrouver dans le comparateur disponible en cliquant ici. Une petite trentaine de points concernant la sécurité active, parmi lesquels : le système d’anticipation de collision intelligent avec détection des véhicules, cyclistes, piétons et grands animaux, freinage automatique, avertissement lumineux et sonore ; la protection anti-sortie de route (avec ou sans marquage au sol, de 65 à 140 km/h) avec action corrective sur la direction et, si nécessaire, sur les freins ; freinage automatique post-collision.

Les équipements de confort ne sont pas moins nombreux, de plus en plus présents à bord de modèles de ce type. Ainsi : radars de stationnement avant et arrière avec signal sonore et visuel, caméra de recul, ordinateur de bord, chauffage additionnel programmable (moteur et habitacle), détecteur de pluie, allumage automatique des feux. Sans compter les dispositifs multimédia et de connectivité.

Extérieur

Comment distinguer extérieurement les finitions R-Design et Inscription ? Des jantes alliage 18 pouces à 5 branches pour la première, mais à 10 pour la seconde ; contour des vitres latérales noir laqué / chromé ; calandre avec incrustations peintes en noir haute brillance, maillage horizontal et contour en finition aluminium mat / contour chromé et inserts verticaux noir laqué et chromés ; coques de rétroviseurs noir brillant / couleur carrosserie. Le bouclier avant, le diffuseur arrière et les badges d’identification sont spécifiques.

Intérieur

Même question pour l’intérieur. Quand les modèles en finition R-Design disposent de siège sport (sellerie tissu / cuir Nappa perforé anthracite avec surpiqûres et passepoil beige) avec des renforts latéraux pour un meilleur maintien, ceux de la touche Inscription (assises et dossiers en cuir) sont conçus avant tout pour le confort. Dans la première, le pommeau du sélecteur de vitesses est en cuir avec des surpiqûres beige, alors qu’il est en cristal d’Orrefors dans la seconde.

Pour la série inaugurale First Edition, les finitions R-Design et Inscription comptent des éléments supplémentaires de série, qui ne sont proposés qu’en option avec la version à haute performance Polestar Engineered. Ainsi le toit ouvrant panoramique en 2 parties avec pare-soleil électrique, l’affichage tête haute couleur personnalisable, les sièges avant chauffants à 3 niveaux d’intensité, etc.

Volvo S60 hybride rechargeable : les commandes en France sont ouvertes !
2.5 (50%) 34 vote[s]