Deux informations majeures font se positionner le groupe Volkswagen comme chef de file de la mobilité électrique, d’abord en Allemagne, et, plus largement en Europe : la constitution du consortium European Battery Union (EBU), et une entente avec BMW et Daimler pour une approche commune en matière de mobilité électrique.

L’union de la batterie européenne

C’est dans un communiqué de presse daté du 21 mars 2019, que Volkswagen indiquent : « Plusieurs entreprises et instituts européens unissent leurs forces sous le leadership du groupe Volkswagen et de Northvolt [NDLR : Fabricant suédois de batteries] pour former le consortium European Battery Union (EBU) ».

Objectifs principaux poursuivis par les partenaires qui représentent 7 Etats membres de l’UE : Faire progresser la recherche sur les batteries en Europe et accumuler davantage de savoir-faire sur la fabrication de leurs cellules.

Toute la chaîne de la batterie

Les activités de recherche menées au sein de l’EBU à partir du début 2020 devraient couvrir « l’ensemble de la chaîne de valeur de la batterie, depuis les matières premières jusqu’au recyclage en passant par la technologie des cellules », souligne le service de communication de Volkswagen.

Selon le vœu énoncé par l’Europe en impulsant la formation de « l’Airbus des batteries », les travaux s’attacheront à concevoir et développer des moyens de produire des cellules, sur le territoire de l’UE, de façon « durable, compétitive et respectueuse du climat ». Si les partenaires engagés dans le consortium promettent d’intensifier leurs investissements dans le domaine, ils espèrent bénéficier d’un soutien financier du ministère fédéral allemand de l’Economie et de l’Energie.

Approche commune des constructeurs allemands

Dans un article publié le même jour par electrive.com, on apprend que Volkswagen serait à l’origine d’une entente avec BMW et Daimler pour une approche commune en matière de mobilité électrique.

Les 3 constructeurs s’accordent désormais à dire que l’avenir de la mobilité durable, c’est la mobilité électrique à batterie. Selon Volkswagen, ce serait la seule technologie à pouvoir respecter les contraintes environnementales fixées par l’UE dans les 10 prochaines années. La pile à combustible ne serait pas prête à être exploitée sur cette durée.

Accompagné des 2 autres constructeurs allemands, Volkswagen compte convaincre tous les membres du VDA (l’union de l’industrie en Allemagne) de cette position, et produire un document l’expliquant et à diffuser aux représentants du gouvernement fédéral du territoire.

Volkswagen en chef de file de la mobilité électrique pour l’Europe
4.3 (85.16%) 31 votes