Le Volkswagen CrossBlue est destiné au marché nord-américain

Le constructeur allemand a présenté un crossover imposant destiné au marché nord-américain : le CrossBlue. Il est équipé d’une motorisation hybride rechargeable.

Avec quasiment 5m de long pour 2m de large, le CrossBlue n’est pas exactement ce qu’on qualifierait de voiture « propre ». Ce Crossover, qui peut accueillir jusqu’à 6 personnes à bord, cherche toutefois à se donner bonne conscience avec une motorisation hybride rechargeable.



Ainsi, le CrossBlue embarque 3 moteurs : un moteur diesel (140kW) et deux moteurs électriques dont l’un est placé à l’arrière (85kW) et l’autre à l’avant (40kW). La puissance globale de l’engin est donc de 265kW (soit environ 360 ch). La motorisation électrique est alimentée par une batterie lithium-ion de 9,8 kWh.

Le CrossBlue est construit sur la fameuse plateforme MQB conçue par Volkswagen pour être la base de la majorité de ses véhicules et pour pouvoir embarquer différents types de motorisations, dont des motorisations hybrides rechargeables.

La batterie est en position centrale dans le Volkswagen CrossBlue

La voiture affiche des performances assez remarquables : le 0 à 100km en 7,2s et une vitesse de pointe de plus de 200 km/h. En étant plus raisonnable, on peut rouler en mode 100% électrique durant 33 km avec toutefois une vitesse maximale réduite à 120 km.

Le cycle normalisé européen lui attribuerait une consommation de 2,1l au 100 km. Un peu trompeur tout de même…

La technologie présentée sur ce véhicule, qui n’est pas loin de la version de série destinée aux USA, est complexe mais intéressante, notamment le mode 100% électrique. Reste à savoir si Volkswagen va réellement proposer ce type de motorisation, certainement hors de prix…