L’extincteur anti-feu de batterie développé par Rosenbauer. / Photo : Rosenbauer

L’embrasement d’une batterie de véhicule électrique est particulièrement angoissant pour les pompiers. Explosion de cellules, emballement thermique, dispersion de matières toxiques : les soldats du feu n’ont pas toujours l’équipement le plus adapté contre ces dangers. Une société autrichienne leur propose désormais un extincteur spécifiquement conçu pour les incendies de batteries.

Certains immergent le véhicule dans un conteneur rempli d’eau, d’autres préfèrent intervenir avec des lances classiques. Il y a aussi ceux qui recouvrent la voiture d’une couverture anti-feu, ou bien la laissent se consumer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à brûler. Pour éteindre un incendie sur un véhicule électrique, il n’y a pas vraiment de protocole universel. Les pompiers composent avec les moyens et les quelques informations dont ils disposent.

Des solutions émergent

Peu à peu, leurs fournisseurs de matériel s’adaptent. Nous évoquions récemment la commercialisation d’une prise de sécurité, qui permet de couper le moteur d’une voiture électrique accidentée. Désormais, c’est un extincteur spécifique aux feux de batteries qui est mis sur le marché. L’équipement est proposé par la société autrichienne Rosenbauer, qui est un des trois plus grands fabricants de fourgons et matériel destiné aux services anti-incendies.

Une buse perforante pour noyer les cellules

N’imaginez pas une simple bonbonne à dégoupiller. L’appareil est composé d’une unité d’extinction à placer sous la batterie ou à fixer sur le véhicule s’il est retourné. Celle-ci est équipée d’une buse capable de perforer le pack et d’y déverser de l’eau à une pression de « plusieurs tonnes ». Elle permet ainsi de noyer les cellules, stopper l’embrasement et empêcher tout emballement thermique. L’unité est reliée à un module de commande équipé de vannes, placé à 8 mètres du véhicule. L’ensemble ne comporte pas de pompes, le raccordement à un camion d’intervention standard étant suffisant.

Tesla a fourni des batteries pour les essais

L’extincteur a été testé sur différents types de batteries à cellules prismatiques, cylindriques ou poches, affirme Rosenbauer. Le fabricant a notamment bénéficié du soutien de constructeurs automobiles. Opel, Volkswagen, BMW, Volvo, Tesla et Audi lui ont fourni des packs pour ses essais. Après deux années de mise au point, Rosenbauer vient d’ouvrir les commandes et promet des premières livraisons début 2022. Aucun tarif n’a été publiquement communiqué.