Renault Fluence devant le batiment de la Région Alsace

La marque au losange et le Conseil Régional d’Alsace ont signé le 26 septembre dernier un partenariat visant à promouvoir le véhicule électrique.

La région Alsace souhaite être précurseur et exemplaire dans le domaine du véhicule électrique. Dès le début 2011, le conseil régional proposait une subvention de 5000 euros cumulable au bonus écologique de 5000 euros aux 500 premiers acquéreurs de véhicule 100% électrique. Hélas, la mesure n’a pas connu le succès escompté. Manque d’offre des constructeurs, manque d’infrastructures de recharge ? Toujours est-il que Renault entend bien participer à la promotion du VE en Alsace, et faire profiter à ses clients de la prime à l’achat pour grappiller quelques parts de marché !



5000 euros de la région : comment ça marche ?

L’aide est destinée à tout particulier ou professionnel (entreprise de moins de 10 salariés) alsacien achetant un véhicule électrique (dans la limite des 500 premières demandes).

Les conditions à remplir pour en bénéficier sont les suivantes :

  • Etre domicilié à titre principal en Alsace
  • Acheter ou louer en longue durée un véhicule à traction intégralement électrique et le conserver pendant au moins une année
  • Avoir accès à un dispositif de recharge chez soi, sur son lieu de travail ou dans un parking public ou privé
  • Participer aux actions et enquêtes proposées par le Club des Utilisateurs des Véhicules Electriques

Le montant accordé, à l’instar du bonus écologique, ne peut dépasser 20% du coût d’acquisition du véhicule.

En clair, rien de bien compliqué ou contraignant ! Les alsaciens intéressés par les véhicules électriques sont réellement privilégiés.

L’engagement de Renault

Le constructeur français, qui est en train de démarrer la commercialisation du Kangoo ZE et de la Fluence ZE, ne s’y est pas trompé : il y a une opportunité à saisir en Alsace ! Bernard Cambier, Directeur Commercial France de Renault a donc pris les engagements suivants :

  • Commercialiser en Alsace jusqu’à 200 véhicules électriques avant la fin du premier trimestre 2012
  • Mettre 10 Kangoo ZE à la disposition d’utilisateurs alsaciens, dont 3 à celle des services régionaux, dans le cadre d’une expérimentation de mobilité électrique
  • Organiser des essais de véhicules électriques Renault, procéder à des démonstrations ainsi qu’à des actions de communication sur le dispositif d’aide à l’acquisition d’un véhicule Zéro Émission
  • Participer au Club des Utilisateurs du Véhicule Électrique, constitué des bénéficiaires de l’aide régionale et destiné au partage d’expériences. Le constructeur l’alimentera en informations sur le véhicule électrique et répondra aux questions des internautes sur les forums.

200 véhicules électriques en 6 mois…

C’est l’engagement pris par Renault, qui annonce vouloir favoriser les volumes en Alsace. Que penser de ce chiffre ? Il me semble particulièrement timide !

En une année pleine, il s’immatricule un peu plus de 75 000 véhicules particuliers et utilitaires légers neufs en Alsace (source : CCFA), soit 37 500 en 6 mois. Ces 200 véhicules électriques Renault pèseraient donc 0,5% du marché, et un peu plus de 2% des volumes des concessionnaires alsacien arborant le losange.

Un premier signe de volumes de production limités sur les véhicules électriques Renault ?