nissan-leaf-2016-30kwh-0006

S’il est de nouveau passer sous la barre des 2 000 exemplaires, le marché français de la voiture électrique parvient tout de même à clôturer le mois de mai avec 1 900 immatriculations, soit 1 % du segment VP.

Côté classement, pas de grands changements. La Renault Zoé continue de dominer les ventes avec 945 immatriculations tandis que la Leaf continue sur sa lancée, totalisant 409 exemplaires écoulés. La berline électrique est suivie par la BMW i3 (99 immat, REX inclut) et le Kia Soul EV (80).



Chez PSA, l’arrivée de la e-Méhari et les offres promotionnelles lancées sur la Citroën C-Zero et la Peugeot iOn tendent à dynamiser les ventes du constructeur qui enregistre 186 immatriculations sur le mois de mai.

Immatriculations voitures électriques - Mai 2016

Immatriculations voitures électriques – France – Mai 2016

tableau-ve-immat-mai-201

Morosité du marché VU

Avec 385 immatriculations réalisée en mai, le marché de l’utilitaire électrique recule

de près de 25 % par rapport à l’an dernier. Si Renault demeure leader du segment, nous n’avons pas pu obtenir les chiffres détaillés des immatriculations par modèles.

Des ventes en baisse pour l’hybride rechargeable

Serait-ce les premiers effets de la diminution du bonus en début d’année ? Avec 435 immatriculations réalisées sur le mois de mai, le marché du véhicule hybride rechargeable est en nette diminution par rapport au mois précédent.

La Volkswagen Golf GTE reste le modèle le plus populaire du segment avec 103 immatriculations tandis que la nouvelle Volvo XC90 se place en seconde position avec 89 immatriculations. Avec 54 immatriculations, l’Audi A3 e-tron complète le podium suivie de près par le Porsche Cayenne hybride rechargeable et le BMW X5 xDrive40e, arrivés ex-aequo avec 43 immatriculations.

Immatriculations voitures hybrides rechargeables - Mai 2016