Kia Venga électrique

Le cinquième constructeur mondial va se jeter dans la course et produire des voitures électriques en nombre à partir de 2014. Il sera aidé par la Corée du Sud à hauteur de 45 millions d’euros.

Les subventions que Hyundai va recevoir du gouvernement sud-coréen sont destinées à la conception d’un modèle de voiture électrique de taille moyenne, l’équivalent d’une Nissan LEAF, qui devrait proposer plus de 200 km d’autonomie. Le constructeur va notamment s’employer à développer des batteries moins chères et avec de meilleures performances.



Avec ce financement, la Corée du Sud accélère donc sur la voiture électrique, car le pays comptait déployer ce projet seulement à partir de 2017 ! Il semble que la concurrence sur ce marché l’ait forcée à revoir ses plans.

En attendant 2014, Kia Motors, qui appartient au groupe Huyndai, devrait lancer en petite série un modèle électrique à partir du mois de décembre. Cette information provient de l’AFP, mais je n’ai pas réussi à déterminer de quel modèle il s’agit, la Kia Venga électrique étant plutôt programmée pour la fin 2012.

Ce qui est sûr, c’est que Kia explique avoir mis au point une nouvelle technologie de batterie LiPoly (polymères d’ions de lithium) permettant une réduction de 40% du volume et de 30% de son poids et une puissance supplémentaire de 12%. Il doit s’agir de batteries similaires à celles utilisées dans la Hyundai BlueOn dévoilée en 2010 et dont l’autonomie était de 140 km.

Affaire à suivre…