Vinfast officialise les prix de ses SUV électriques


Pour sa première présence au CES de Las Vegas, le constructeur vietnamien Vinfast a présenté pas moins de 3 nouveaux SUV électriques. Le lancement en Europe mais aussi en Amérique du Nord des deux modèles est désormais imminent.

Publicité

Dès sa création, Vinfast a montré ses ambitions vis-à-vis des marchés d’Amérique du Nord et d’Europe. Une conquête qui se fera par l’électrique dès cette année. Les premiers exemplaires du VFe32 sont sortis des chaînes en fin d’année 2021. Et les premiers clients ont pris livraison de leur véhicule en décembre sur son marché local. Il n’y a donc pas de perte de temps.

Après Los Angeles en novembre 2021, Vinfast était donc bien présent au CES, finalement le seul salon automobile de ce début d’année. Outre les modèles déjà présentés cet automne, trois nouveaux SUV étaient au programme. La gamme finale sera ainsi assez complète et couvrira les segments A à E. Les nouveautés se nomment donc VF5 (segment A), VF6 (segment B) et VF7 (segment C). Mais le constructeur reste encore fort discret sur les caractéristiques. Dimensions, puissance, batterie, autonome… rien à se mettre sous la dent. On sait seulement qu’ils ont été dessinés par le studio Torino Design.

VFe35 et VFe36 deviennent VF8 et VF9

En parallèle de ces nouveautés, les VFe34 et VFe35 déjà présentés ont été finalement renommés VF8 et VF9. Ils se positionnent respectivement sur les segments D et E. Alors que le VFe32 semble laissé de côté dans cette stratégie et serait limité à son marché local, les prix des VF8 et VF9 ont été annoncés, pour les États-Unis, mais aussi pour l’Europe. Point original : Vinfast a opté pour une formule de location de la batterie. Une façon de réduire le prix de vente affiché. À ce stade, le constructeur ne communique pas d’information quant aux montants de la location de batterie.

Prix HT en Europe
VF8 Eco 36 133
VF8 Plus 42 669
VF9 Eco 49 280
VF9 Plus 54 413

Vinfast envisage de produire ses voitures aux États-Unis d’ici 2024, batteries comprises.

Les débuts de Vinfast se sont faits avec des replâtrages rapides d’anciennes BMW Série 5 et X5, et un rebadgeage de la petite Chevrolet Spark. Une gamme disparate qui pouvait donner des doutes quant à l’avenir. Mais force est de constater qu’elle n’augurait pas vraiment de ce que le constructeur préparait pour sa conquête des marchés d’export.

Ses deux premiers SUV électriques semblent attractifs sur le papier. Ils ont d’ailleurs été conçus en partenariat avec les grands équipementiers européens ou américains. Hormis l’image de marque ou la question du réseau, les tarifs semblent en outre assez compétitifs. Même en tenant compte de la location de batterie.

Publicité


Sur le même sujet

Commentaires

Copyright © 2022 Automobile Propre - Tous droits réservés Mentions légales Site édité par Saabre