Le célèbre SUV de Toyota améliore son équipement, avec de nouveaux écrans et de nouvelles aides à la conduite. Mais c’est le statu quo technique.

Apparue en 2019, la cinquième génération du RAV4 est à mi-carrière, moment propice à une évolution. Mais il n’est pas vraiment question d’un restylage, plutôt d’une mise à jour, qui porte surtout sur la dotation technologique.

Ainsi, autant le dire tout de suite, alors que la Corolla a récemment fait évoluer ses moteurs, pas de changement côté fiche technique pour le SUV. Le RAV4 millésime 2023 conserve une double offre. L’hybride simple existe en traction de 218 ch et en quatre roues motrices 222 ch. L’hybride rechargeable est fort de 306 ch.

Côté look extérieur, rien ne bouge non plus, si ce n’est l’arrivée d’une nouvelle teinte Blanc Lunaire Nacré. Pour voir du nouveau, il faut donc monter à l’intérieur. Comme sa petite sœur, le RAV4 profite de nouveaux écrans, qui donnent à la planche de bord un aspect plus technologique.

Il y a une nouvelle instrumentation numérique, un écran de 12,3 pouces, de série dès l’entrée de gamme. L’affichage est personnalisable, avec quatre styles et trois dispositions des informations. Le conducteur peut choisir les éléments qui lui sont les plus utiles.

À lire aussi Essai Toyota RAV4 Hybride Rechargeable : chère sobriété

Au centre, on trouve un nouvel écran tactile, agrandi à 10,5 pouces. Il est lui aussi en série, avec la navigation basée dans le cloud, ce qui permet une actualisation constante des informations, par exemple pour le trafic. Toyota offre pendant quatre ans le pack « Smart Service », qui donne accès à des mises à jour à distance. 

Ce système multimédia est doté d’un nouvel assistant vocal, « Hey Toyota », qui comprend des phrases naturelles. Ainsi, en lui disant « j’ai froid », la voiture peut monter la température du chauffage ou fermer les fenêtres. La commande vocale sert aussi bien sûr à lancer la navigation ou un appel. Il y a de plus une connectivité sans fil pour Apple CarPlay (et filaire pour Android Auto). On peut d’ailleurs télécharger sur son smartphone une application dédiée (MyT), qui permet d’activer à distance des fonctions du véhicule, comme la clim.

De plus, le RAV4 profite d’un ensemble d’aides à la conduite peaufiné. Le système précollision gagne une assistance dans les intersections. Il y a également une assistance pour les manœuvres d’évitement d’urgence, qui aide à éviter un piéton engagé sur la route. Sur la version plug-in, l’équipement fonctionne aussi face aux vélos et véhicules en stationnement.

Ce RAV4 rafraîchi sera disponible au cours du troisième trimestre 2022.

À lire aussi La nouvelle Toyota Corolla hybride gagne en puissance