Une belle file de Tesla Model S !

À l’occasion du « Rallye Superchargers » organisé par Tesla France, j’ai pu prendre le volant de la Model S et réaliser plus de 600 km à l’aide des infrastructures de recharge déployées par le constructeur.

Ce rallye, organisé le 7 février, visait à fédérer la communauté Tesla autour d’un événement afin de fêter le déploiement des superchargers en France. Ainsi, plus d’une vingtaine de Tesla Model S en provenance de toute la France se sont retrouvées au supercharger de Mâcon.

Publicité


rallye-superchargers

Tesla m’a proposé d’y participer et cela a été une bonne occasion de comprendre le travail mené par le constructeur pour déployer son infrastructure de superchargers. J’ai donc pris le volant d’une Model S au départ de Nancy, direction Nuit-Saint-Georges puis Mâcon.

600 km en Tesla Model S

19 superchargers en France

Le déploiement des superchargers en France est piloté par un ancien de chez DBT, David Mignan, avec qui j’ai pu m’entretenir durant mon voyage. Il m’a expliqué que le plus long dans ces déploiements est le raccordement au réseau : il faut 9 mois en moyenne pour l’obtenir, essentiellement pour des raisons administratives. Dans d’autres pays, c’est beaucoup plus rapide…

Trajet en Model S

Il m’a précisé que son équipe a des liens très étroits avec ERDF pour aller plus vite dans le déploiement, et qu’ERDF « joue vraiment le jeu » pour accélérer les procédures au maximum.

À l’heure où j’écris ces lignes, Tesla a déployé ses bornes de recharge rapide sur 19 sites en France. Le nombre de bornes présentes sur ces sites va de 2 à 8, en fonction du site et de l’avancement des travaux.

Jouer la carte de la redondance

Tesla Model S en charge à Nuit-Saint-Georges

L’objectif de Tesla ? Que les utilisateurs puissent se recharger sur les superchargers à tout moment, sans devoir attendre qu’une borne se libère. Le constructeur prévoit donc d’étendre progressivement le nombre de sites et le nombre de bornes sur chaque site pour satisfaire ses clients.

Publicité


Tesla vise à avoir une véritable redondance de son infrastructure : il doit y avoir toujours plus de bornes que de gens qui rechargent. Pour cela, le constructeur californien peut compter sur les données d’usage des superchargers puisque ces bornes sont supervisées directement par le constructeur.

C’est d’ailleurs ce qui frappe dans la démarche de Tesla. L’entreprise maîtrise toute la chaine de bout en bout : conception de la borne uniquement pour les véhicules Tesla, fabrication, installation, entretien et supervision.

tesla-models-supercharger_03

Sur l’entretien des bornes, une équipe volante est chargée d’intervenir sur les installations lorsque des problèmes sont repérés. Cette équipe est composée de salariés de Tesla afin de maîtriser la qualité de service.

En effet, la promesse de Tesla avec ses superchargers est forte et la clientèle est exigeante. Pas question de trouver des bornes qui ne soient pas fonctionnelles, la qualité de service est la priorité de la marque.

Un cahier des charges précis

Tesla Model S rouge au supercharger de Mâcon

Le lieu d’implantation des superchargers fait l’objet d’une étude minutieuse. Il doit correspondre aux grands axes que Tesla souhaite couvrir et il doit répondre à un cahier des charges précis :

– être accessible facilement depuis l’autoroute
– être équipé en wifi et en toilettes
– être à proximité d’un lieu de restauration
– avoir des places de parking qui peuvent être privatisées par Tesla

Les lieux privilégiés sont donc les hôtels, les restaurants et les centres commerciaux.

Une clientèle de choix pour les partenaires superchargers

Tesla Model S

Les trois superchargers que nous avons visités durant notre voyage étaient situés dans des restaurants ou des hôtels. Pour ces lieux d’accueil, le bilan semble être plutôt positif, certains restaurants allant même jusqu’à proposer une carte spéciale Tesla.

J’ai aussi pu mesurer l’importance de ces lieux pour la communauté Tesla. Les propriétaires de Model S y croisent, discutent, font connaissance et tissent des liens. Ça peut paraître anodin, mais cela contribue à renforcer le sentiment d’une communauté « à part » pour les possesseurs de ces voitures.

Au delà du véhicule, la communauté Tesla est décrite par certains propriétaires de Model S comme une excellente façon de faire « du réseau et des affaires » entre chefs d’entreprises et cadres supérieurs. Les superchargers sont un point de rencontre de cette communauté atypique.

Un argument marketing très important

Les Model S bien alignées à Mâcon !

Dans mes discussions avec le personnel Tesla, j’ai pu me rendre compte que la marque semble avoir fait le choix d’avoir un budget de marketing et de communication volontairement limité pour concentrer ses moyens sur le déploiement des superchargers.

Des bornes qui permettent d’aller loin

Tesla Model S sur l'autoroute

Le couple « grosse batterie + superchargers » de Tesla permet de lever les deux principaux obstacles à l’acquisition d’une voiture électrique, à savoir l’autonomie et la recharge. Les 600 km parcourus au volant de la Model S ce samedi en sont la preuve. On peut partir en vacances à l’autre bout de la France en Tesla !

Si le maillage en superchargers peut paraître encore un peu faible dans certaines régions françaises, les conducteurs de Tesla peuvent d’ores et déjà traverser l’Europe avec leur Model S et un peu de préparation.

En se projetant dans les années à venir, avec un réseau de superchargers plus dense, on peut imaginer combien ce réseau de point de charge va changer la façon dont est perçue la voiture électrique et procurer un avantage concurrentiel majeure à Tesla…

Les pétroliers et les constructeurs traditionnels risquent de ne pas apprécier cette révolution silencieuse…

Publicité