tesla-batterie-maison

Le fabricant de voitures électriques s’intéresse désormais à votre maison. Il vient de dévoiler sa batterie domestique et espère révolutionner les infrastructures énergétiques à travers le monde. Rien que ça…

Elon Musk a présenté cette nuit son plan Tesla Energy avec des batteries destinées aux particuliers, entreprises et usines. Deux produits sont au cœur de la stratégie de l’entreprise : Powerwall et Powerpack.



Powerwall : la batterie pour le particulier

Photo : Nathaniel Wood / Wired

Photo : Nathaniel Wood / Wired

Le Powewall est une élégante batterie murale destinée à être fixée dans les habitations. Avec sa technologie lithium-ion, il peut stocker de l’électricité en provenance de panneaux solaires ou directement du réseau. Il devient ainsi possible d’accumuler de l’électricité en heures creuses pour une utilisation en heures pleines.

pics

Cette batterie domestique peut également alimenter une habitation durant une coupure de courant ou même la rendre totalement autonome. Néanmoins, avant de couper le cordon avec l’opérateur électrique, il faudra additionner plusieurs Powerwall et avoir une sérieuse source d’énergie renouvelable !

Un Powerwall mesure 130 cm x 86 cm x 18 cm et pèse une centaine de kilos. Tesla garantit son produit durant 10 ans et va proposer une garantie optionnelle pour 10 années supplémentaires.

tesla-powerwall-specs

Le Powerwall sera commercialisé cet été aux USA et en 2016 pour le reste du monde. Il sera disponible avec une capacité de 7 kWh pour $3.000 et 10 kWh pour $3.500. Un prix auquel il faudra rajouter celui d’un inverseur AC-DC.

D’après certains experts, ces tarifs ne devraient toutefois pas permettre une rentabilité du produit avec les économies réalisées.

Sur son site Internet, Tesla donne une idée de la consommation moyenne de nos appareils domestiques, ce qui permet de comprendre dans quelle mesure le Powerpack peut alimenter un foyer avec 7 kWh ou 10 kWh :

conso



Powerpack : pour les entreprises

Photo : Nathaniel Wood / Wired

Photo : Nathaniel Wood / Wired

Le second produit présenté par Tesla est destiné aux entreprises et aux usines. Il s’agit d’un pack batterie de 100kWh de la taille d’un gros frigo, appelé Powerpack. Tesla explique qu’il est possible d’additionner les Powerpack à l’infini pour arriver à la capacité de stockage souhaitée.

Photo : Nathaniel Wood / Wired

Photo : Nathaniel Wood / Wired

Depuis un an, l’entreprise a testé plusieurs centaines de batteries intégrées aux installations de SolarCity installées en Californie. La plateforme d’hébergement Amazon Web Services fait également partie des premiers clients du Powerpack.

Vers une révolution énergétique pour le monde entier

L'installation des Powerpack chez Amazon, en Californie.

L’installation des Powerpack chez Amazon, en Californie.

Selon Elon Musk, les batteries pourraient jouer « un rôle similaire à la façon dont la téléphonie mobile a remplacé les lignes terrestres ». Il estime qu’elle aura un impact fort dans les pays les plus pauvres du monde car elle leur permettra de ne pas avoir besoin de construire un réseau électrique.

Plus proche de nous, l’Allemagne devrait être un énorme marché d’après Elon Musk. En effet, le pays est l’un des plus équipé au monde en panneaux solaires.

Ce qui est certain, c’est que Tesla fait un pas de plus vers ce qui semble être le futur de l’énergie : une production décentralisée et accessible à tous. Tout comme il a bousculé les constructeurs automobiles avec les voitures électriques, Elon Musk vient subitement de secouer nos grands énergéticiens assis sur leurs rentes…

Il reste à savoir si ces produits convaincront les particuliers et les entreprises. En tout cas, le Powerwall est le premier produit Tesla adapté à mon budget ;-)