Aion Hyper GT (2023)GAC compte bien conforter sa marque de voitures électriques Aion avec la nouvelle ligne de produits Hyper. La supercar SSR apporte l’image, la berline Hyper GT devra faire les volumes.

Avec plus de 270 000 voitures électriques vendues en 2022, Aion s’impose comme une des marques phares sur le marché de l’électrique en Chine, même si elle reste encore très loin de BYD, qui vend quasiment la même quantité en un seul mois… Aion reste néanmoins une firme de milieu de gamme et GAC souhaite tirer son image vers le haut pour mieux rivaliser avec les start-ups. C’est pourquoi il a annoncé en septembre dernier sa nouvelle ligne « Hyper » dont l’icône sera la supercar Hyper SSR.

Aérodynamique record

Le reste de la gamme sera bien plus classique, puisque la berline Hyper GT, présentée au salon de Guangzhou, souhaite affronter les Nio ET5, Xpeng P5, Neta S, Tesla Model 3… Ce n’est certes pas par son design qu’elle pourra sortir de l’ordinaire, même si le concept met en avant des portes en élytre façon tuning,

L’auto a d’autres arguments. À commencer par son aérodynamique avec un Cx de seulement 0,19. Ce qui en fait la berline de série la plus aérodynamique du marché (hormis la Lightyear 0 plutôt confidentielle…). Pour mettre en valeur cet aspect, la Hyper GT reçoit une partie basse de bouclier avec des zones à ouverture pilotée (Wind Blade Grille) ainsi qu’un spectaculaire aileron arrière qui se déploie à la manière de celui de la Porsche Panamera au-delà de 80 km/h.

À lire aussi Salon de Guangzhou : Jidu présente la berline Robo-02

Côté technologie, Aion veut se repositionner dans le peloton de tête du marché. L’Aion Hyper GT aligne ainsi trois lidars sur les ailes avant et le pavillon (une version sans les lidars des ailes sera disponible) et de multiples caméras pour viser le niveau 3 de la conduite semi-autonome. Le poste de pilotage se dote d’un grand écran central et d’un plus petit écran face au conducteur, avec une technologie de vision de nuit infra-rouge.

Pour le moment, Aion n’a confirmé que la version technique la plus simple : propulsion de 250 kW / 340 ch / 434 Nm, qui serait capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,9 s seulement. Pas de chiffre pour le moment sur la batterie ou l’autonomie. Mais la puissance de charge est déjà annoncée à 480 kW avec en prime une compatibilité avec un système d’échange de batterie.